École des fourriers de Querqueville

De Wikimanche

Mur de façade.

L'École des fourriers est une école interarmées de la Manche, située à Querqueville.

Elle est installée en novembre 2002 dans l’ancien site du Centre d’instruction naval (CIN).

Histoire

Le mot « fourrier » vient de l’armée de Terre. Les fourriers, à l’origine, assuraient la réquisition du fourrage au profit des équipages en campagne. Ils ont progressivement été investis de responsabilités d’ordre comptable et logistique dans les unités de la Marine.

L’École des fourriers est créée à Rochefort (Charente-Maritime) en 1912.

Mise en sommeil durant le premier conflit mondial, elle subit son premier déménagement vers Cherbourg en 1927.

Elle intègre les spécialités de commis aux vivres et de secrétaires militaires de la Marine (1937), puis celle des cuisiniers (1938) avant de déménager à nouveau vers sa ville natale (septembre 1938).

Durant l'année 1940, l'école continue à vivre mais doit se replier et déménager plusieurs fois.

L’école, redevenue unité administrative autonome le 1er octobre 1941, s’installe à Toulon (Var) dans l’annexe du 5e dépôt de Missiessy. Elle y reste jusqu’au sabordage de la flotte, fin novembre 1942, ses locaux ayant été détruits lors de l’explosion du Dupleix.

L’école déménage plusieurs fois durant la Seconde Guerre mondiale.

Son retour vers Rochefort est effectif le 1er juin 1945.

À Querqueville

Entre 1949 et 1976, l’école fait plusieurs allers-retours entre Cherbourg et Rochefort.

En 2002, l’ultime déménagement a lieu vers Querqueville (dans les locaux de l’ex-CIN), d’une école qui n’a cessé de s’adapter aux exigences du temps et des forces armées. L'ouverture officielle a lieu le 29 novembre [1].

Le site querquevillais de l’École des fourriers a un riche passé historique. Il occupe en effet le terrain de l'ancien aérodrome de Querqueville.

En 2014, 3 522 élèves des différentes armées ont suivi une formation sur le site [2].

En 2015, l'école des fourriers passe sous la tutelle du service du commissariat des armées (SCA) après un peu plus d’un siècle sous une administration marine nationale (EMM). L'école devient le 105e établissement à intégrer le SCA [2].

De 2 500 à 3 000 élèves passent chaque année par l'école, à raison de 200 à 400 élèves par session d'une à douze semaines [1]. Ils sont formés à l'administration du personnel, à la comptabilité, à la logistique, aux métiers de la restauration, aux loisirs... [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « L'école des fourriers installée depuis 15 ans à Querqueville », Ouest-France, site internet, 1er décembre 2017 (lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 « L’École des fourriers passe sous la tutelle du service du commissariat des armées », colsbleus.fr, 10 février 2015 (lire en ligne).

Lien interne

Lien externe