Luc Barthélémy Hamel

De Wikimanche

Luc Barthélemy Hamel, né à Granville le 20 juillet 1771, mort à Coutances le 8 juillet 1818, est un homme politique de la Manche.

Petit fils de Thomas Hamel Grandpré, capitaine corsaire de Granville, il est le fils de Luc Hamel, capitaine de navire, et Marie-Charlotte Le Marié.

Ancien marin employé ensuite dans les bureaux de la Marine, il est nommé l'un des cinq -et le plus jeune- conseiller de la préfecture de la Manche[1].

Il bénéficie de l'influence de Granvillais à Paris, dont l'amiral Pléville Le Pelley et Perrée Duhamel, pour gravir rapidement les échelons administratifs et politiques. Il devient ainsi maître de requête au Conseil d'État[1].

Il est élu par le Sénat le 27 mars 1802 pour siéger au corps législatif. Il est réélu 7 mars 1807 et le 6 janvier 1813. Il y siège jusqu'en 1815. Il est élu en 1817 à la Chambre des députés et y siège jusqu'à sa mort.

Il devient baron d'Empire le 16 mai 1813. Il adhère toutefois à la déchéance de Napoléon Ier.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 François de Lannoy, « Après la Révolution : les débuts de l'Administration préfectorale dans la Manche », Annales de Normandie, vol 39, numéro 39-4, 1989

Lien externe