Le Mesnil-Herman

De Wikimanche

Révision datée du 18 janvier 2011 à 10:11 par Dancanisy (discussion | contributions) (Les maires)

Le Mesnil-Herman est une commune du département de la Manche.

<googlemap lat="49.0272" lon="-1.1447" zoom="9" type="terrain" > 49.0272, -1.1447 </googlemap>


Commune de Le Mesnil-Herman
Arrondissement Saint-Lô
Canton Canisy
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Canisy
Gentilé Mesnil-Hermanais(es)
Population 127 hab.
Superficie 1 91 km²
Densité Erreur d’expression : opérateur < inattendu, hab./km2
Altitude 90 m (mini) - 150 m (maxi)
Code postal 50750
N° INSEE 50313
Maire Fabienne Leclerc
Defaut image.png

Saisir la légende de l'image


Histoire

Démographie

Évolution démographique
1831 1837 1855 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
248 212 209 117 133 123 118 117 123 127
Source : Insee

Administration

Les maires

Liste des maires
Période Identité Qualité
1801 - 1804 Charles François Nicolas Legras
1804 - 1816 Marie Auguste Nicolas Legras
1816 - 1817 .... Hébert
1817 - 1820 Jacques François De Marcambye
1820 - 1822 Marie Auguste Nicolas Legras
1822 - 1830 Louis Alexandre Michel Courtin
1830 - 1833 Marie Auguste Nicolas Legras
1833 - 1847 Gabriel Léonard De Marcambye
1847 - 1848 Tranquille Laurent Lecoustey
1848 - 1880 Stanislas Du Châtel
1880 - 1900 Bon Hardel
1900 - 1914 .... Quesnel
1914 - 1932 .... Luet
1932 - 1936 .... Auvray
1936 - 1953 André Descoqs Chimiste
1947 - 1953 .... Bessin
1953 - 1970 .... Maine
1970 - 1983 .... Lecler
1983 - .... .... Lescot
1995 - 2001 Ferdinand Piedagnel[1]
....... - 2008 Gérard Ladroue
2008 - ....... Fabienne Leclerc Enseignante
à compléter.

Lieux et monuments

  • Église (15e / 17e)

L'église Saint-Pierre garde la mémoire du passage, le 17 août 1714, de saint Louis-Marie Grignon de Montfort que représentent une petite statue située dans la nef ainsi que les six vitraux réalisés par le peintre verrier Mauméjean après les bombardements de 1944. La nef a conservé des éléments de la période médiévale. Le chœur, plus étroit mais presque aussi long a été transformé au XVIIe siècle et au début du XVIIIe siècle. La sacristie qui le prolonge à l'est fut en partie édifiée en 1748. Le clocher, de plan carré, est élevé légèrement en retrait de la façade occidentale, construite en 1704 par le curé A. Lenoir.
De chaque côté de la nef, les autels secondaires du XIXe siècle, en bois peint et doré, sont dédiés à l'ange gardien au nord et à la Vierge au sud. Le maître-autel, le tabernacle et le retable forment un bel exemple de l'art de la Réforme catholique. Commandité par le curé A. Lenoir, l'ensemble fut réalisé en 1688 par le menuisier Jean Sebert. C'est l'un des autels-retables les plus anciennement datés de la Manche. Deux statues en bois peint et doré ornent les ailes du retable. Saint Pierre, à gauche, représenté avec ses ornements pontificaux, est assis dans une cathèdre et coiffé de la tiare symbolisant la triple royauté du chef de l'Église. Il porte la date de 1616, mais l'œuvre est sans doute un peu plus ancienne. La statue de saint Jean-Baptiste, à droite, de 1686, est de peu antérieure à la mise en place du retable.

  • Château de La Riquerie (18e)
  • La Hédouvière (16e / 19e)
  • Ferme de La Riquerie (18e / 19e)
  • Auberge de La Croix à la Main

Notes

  1. Manche Libre du 08 janvier 2010

49°01′11″N 1°08′41″O / 49.01972, -1.14472