Le Hommet

De Wikimanche

Le Hommet est une ancienne commune de la Manche, aujourd'hui partie intégrante du Hommet-d'Arthenay.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Humetum 12e s. [1].
  • Humez ~1153 [2].
  • Ricar[us] de Humetis 1154 [3].
  • Humez 1156/1157 [4].
  • Willelm[us] de Hometis 1156/1159 [5].
  • Ricar[us] de Hommetis 1156/1162 [6].
  • Ricar[us] de Humetis 1162 [7].
  • Humez 1169 [8].
  • [abl.] Hommeto ~1170 [9].
  • Hommet 1171 [10].
  • Willelm[us] de Humetis ~1172 [11].
  • Humez 1170/1173 [12], 1173 [13].
  • Guillelm[us] de Humeto ~1175 [14].
  • Humaz, var. Humez ~1175 [15].
  • Homet 1172/1178 [16].
  • Ricar[us] de Hommetis 1172/1178 [17].
  • Ricardus du Humet s.d. (av. 1180) [18].
  • Willelmus de Humeto s.d. (av. 1180) [19].
  • [abl.] Hometo 1180 [20].
  • Homet 1180 [21].
  • Humet 1180/1183 [22], 1182/1186 [23].
  • Hommet 1180/1189 [24].
  • [abl.] Humetis 1195 [25].
  • [abl.] Humeto 1195 [26].
  • Hummez 1198 [27].
  • Humet 1200 [28].
  • Humez 1200 [29].
  • [abl.] Humetis 1200/1201 [30].
  • Humet 1202 [31], 1203 [32].
  • Homet; Homes 1203 [33].
  • [abl.] Hometo ~1210 [34].
  • Hommez 1214 [35].
  • Hommet 1216 [36], 1217 [37].
  • Homet 1235 [38].
  • [abl.] Houmeto 1239 [39].
  • [abl.] Humeto 1247/1248 [40], 1266 [41], 1269/1270 [42], 1273 [43].
  • [abl.] Hommeto 1276 [44].
  • [abl.] Humeto 1280 [45].
  • Hommez 1283 [46].
  • [abl.] Hometo 1284 [47].
  • Hommez 1284/1285 [48].
  • parroisse […] du Hommet 1332 [49].
  • ecclesi[a] de Hommeto 1332 [50].
  • le Hommet 1351/1352 [51].
  • Homet 1418 [52].
  • chastel de Hommet; chastel du Hommet 1418 [53].
  • Hommet 1419 [54].
  • au Hommet 1434 [55].
  • le sire du Hommet 1437 [56].
  • le chasteau du Hommet 1468 (pour l'an 1449) [57]
  • Les Hommes [sic] 1620 [58], 1635 [59].
  • le Hommet 1612/1636 [60].
  • Hommelto; Hammetto [sic] 1648 [61].
  • les Homnetz [sic] 1650 [62].
  • Les Hommes [sic] 1653 [63].
  • les Homnetz [sic] 1667 [64].
  • Hommet 1667 [65].
  • le Hommet 1677 [66].
  • Houmet 1689 [67].
  • Houmel 1694 [68], 1695 [69], ~1700 [70].
  • le Homet 1709 [71].
  • Houmel 1710 [72].
  • le Hommet 1713 [73], 1716 [74].
  • Houmel 1719 [75].
  • le Hommet 1735 [76].
  • Houmel 1751 [77].
  • le Hommet 1758 [78].
  • le Hommet ou le Houmet 1764 [79].
  • le Hommet 1771 [80], 1777 [81].
  • Hommet 1753/1785 [82].
  • Le Hommet 1793 [83], 1801 [84].
  • le Hommet 1802 [85].
  • l'Hommet 1804 [86].
  • le Hommet ~1823 [87], 1828 [88].
  • Le Hommet 1829 [89].
  • le Hommet 1830 [90], 1837 [91], 1835/1845 [92]., 1854 [93].
  • Le Hommet 1878 [94], 1903 [95], 1954 [96], 1978, 1993 [97].
  • le Hommet 2018 [98].

Étymologie

Toponyme médiéval dérivé de l'ancien appellatif normand homme, variantes houme, houlme, etc. Ce terme d'origine scandinave a initialement désigné une île, puis une terre plus ou moins entourée d'eau (par une courbe de rivière, des fossés, etc.), et en particulier une île de marais. Le site du Hommet, dans une pointe de terre délimitée par la Terrette, la Losque et le marais du Hommet, convient parfaitement à cette explication.

Le Hommet, Cassini.jpg
Site de la paroisse du Hommet sur la carte de Cassini (1753/1785).

La nature du suffixe aujourd'hui représenté par la finale -et est incertaine : il peut s'agir soit d'un diminutif en -et ; soit peut-être d'un dérivé collectif en -ei < gallo-roman -ĒTU, du latin d'origine gauloise -etum, comme peuvent le suggérer les latinisations en Humetum, Hommetum, etc. ; soit enfin d'un dérivé adjectival en -eis < gallo-roman -ĒSE, du latin -ensis, si l'on considère l'emploi relativement précoce de formes telles que Humez, Homes, Hommez, formes latinisées Humetis, Hometis, Hommetis, etc.

On notera par ailleurs l'apparition tardive dans les textes de l'article défini (14e s.), si l'on excepte la forme de ~1180 qui pourrait être suspecte. Les attestations sans article perdurent jusqu'au milieu du 18e siècle, en alternance avec le type le Hommet. Ceci suggérerait une fixation relativement précoce du toponyme, éventuellement avant l'an mil.

L’ancien appellatif topographique homme est issu de l’ancien scandinave holmr « petite île; prairie; éminence isolée », qui repose lui-même sur le germanique commun °hulmaz « colline, éminence » (cf. ancien saxon, moyen néerlandais holm “éminence”, anglais holm « îlot; colline », etc.) < indo-européen °kl̥-mo-s, forme suffixée du degré zéro °kl̥- de la racine °kel- « élévation, colline » (cf. aussi anglais hill, latin collis « colline »).

Histoire

La commune du Hommet fusionne en 1831 avec celle de Saint-Pierre-d'Arthenay pour former Le Hommet-d'Arthenay.

Démographie

Sous l'Ancien régime

Sous l'Ancien régime, le dénombrement des populations se fait généralement par feux, c'est-à-dire par foyers. Le nombre de personnes habitant sous un même toit variant beaucoup suivant celui d'ascendants et d'enfants [99], ces données sont donc relatives, mais donnent néanmoins une idée de l'évolution démographique.

Depuis la Révolution

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831
53 59 58 59 42
Source : Cassini

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Louis François Huault ...1791...
.......-....... Michel Thouroude ...1792...-...1794...
.......-1831 Louis François Huault ...1796...
Source  : liste établie par Jean Pouëssel et Anne-Marie Corbel 601 communes et lieux de vie de la Manche. [101]
.



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Sainte-Trinité.
  • Patron (présentation) : patronage laïc au 14e s., le seigneur du lieu : Jean de Villers ou Villiers (Johannes de Villaribus) en 1332 [50]; puis l'abbé de Guestan [sic], selon les pouillés de 1648 [61].
  • Fête patronale : ?

Notes et références

  1. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 139.
  2. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 2b, § 7.
  3. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, revu et publié par Élie Berger, Imprimerie Nationale, Paris, t. I, 1916, p. 75, § LXVIII.
  4. Léopold Delisle, Le cartulaire normand…, p. 5a, § 15, n. 1.
  5. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, t. I, p. 202, § XCVI.
  6. Ibid., p. 350, § CCXII.
  7. Léopold Delisle, Chronique de Robert de Torigni, abbé du Mont-Saint-Michel, A. Le Brument, Rouen, vol. I, 1872, p. 337, n. 1.
  8. Ibid., p. 333.
  9. Léopold Delisle, Le cartulaire normand…, t. I, p. 6a, § 16.
  10. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, t. I, p. 454, § CCCV.
  11. Léopold Delisle, Chronique de Robert de Torigni…, t. II, 1873, p. 306, § XXXV.
  12. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, t. I, p. 572, § CCCCXL.
  13. Ibid., t. II, p. 3, § CCCCLV.
  14. Léopold Delisle, Chronique de Robert de Torigni…, t. II, 1873, p. 307, § XXXVII.
  15. Benoît de Sainte-Maure, Chronique des ducs de Normandie (~1175), édition de Francisque Michel, in Collection des documents inédits, Imprimerie Royale, Paris, t. III, 1844, p. 538, v. 190 et n. 9.
  16. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, t. II, p. 90, § DXXVI.
  17. Ibid., t. II, p. 107, § DXXXII.
  18. Gallia christiana, t. XI, Imprimerie Royale, Paris, 1759, Instr., p. 88E, § XXIV.
  19. Ibid., p. 90D, § XXVI.
  20. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 1a.
  21. Ibid., p. 17b.
  22. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, t. II, p. 245, § DCXXXIV.
  23. Léopold Delisle, Chronique de Robert de Torigni…, t. II, 1873, p. 93.
  24. Léopold Delisle, Recueil des actes de Henri II, t. II, p. 363, § DCCXXXIV.
  25. Léchaudé D’Anisy, op. cit., p. 40a.
  26. Ibid., p. 70b.
  27. Léchaudé D’Anisy et Antoine Charma, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ, pars secunda, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI, 2e série, 6e volume, Paris, 1852, p. 12b.
  28. Léopold Delisle, Le cartulaire normand…, p. 281b, § 1063.
  29. Léchaudé D’Anisy, op. cit., p. 98a.
  30. Léchaudé D’Anisy, op. cit., p. 100b.
  31. Léchaudé D’Anisy, op. cit., p. 108b.
  32. Ibid., p. 117b.
  33. Léchaudé D’Anisy et Antoine Charma, op. cit., p. 84a.
  34. Léchaudé D’Anisy, op. cit., p. 32a, § 204.
  35. Léopold Delisle, Recueil de jugements de l’Échiquier de Normandie au XIIIe siècle, Paris, 1864, p. 38, § 145.
  36. Ibid., p. 45, § 175.
  37. Ibid., p. 53, § 203.
  38. Léopold Delisle, Le cartulaire normand…, p. 68a, § 417.
  39. Léopold Delisle, Recueil de jugements…, p. 150, § 675d.
  40. Léopold Delisle, Le cartulaire normand…, p. 323a, § 1179.
  41. Ibid., p. 336b, § 1215.
  42. Ibid., p. 181a, § 787.
  43. Ibid., p. 195a, § 834.
  44. Ibid., p. 208b, § 879.
  45. Ibid., p. 236a, § 942.
  46. Ibid., p. 263a, § 1018.
  47. Ibid., p. 267b, § 1033.
  48. Ibid., p. 270b, § 1044.
  49. Léopold Delisle, Les actes normands de la Chambre des Comptes sous Philippe de Valois (1328-1350), Rouen, Le Brument, 1871, p. 49, § 29.
  50. 50,0 et 50,1 Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 356D.
  51. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit, p. 368C.
  52. Rôles Normands et Français et autres pièces tirées des archives de Londres par Bréquigny en 1764, 1765 et 1766, Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie XXIII (3e série, 3e volume), 1re partie, Paris, 1858, p. 10a, § 82.
  53. Ibid., p. 11b, § 85.
  54. Ibid., p. 110b, § 675.
  55. Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. I, 1879, p. 40, § CLIII.
  56. Jean Chartier, Chronique de Charles VII roi de France, 1437/1461, éd. par Vallet de Viriville, librairie Jannet, Paris, 1858, t. I, p. 113.
  57. Siméon Luce, op. cit., t. II, 1883, p. 50.
  58. Damien de Templeux, Description du pais de Normandie, Jean le Clerc éd., 1620 [Archives départementales du Calvados, cote CPL 147].
  59. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  60. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BnF, ms. fr. 4620].
  61. 61,0 et 61,1 « Benefices du dioceze de Coutances », p. 6, in Pouillié general contenant les benefices de l’Archevesché de Rouen […], chez Gervais Alliot, Paris, 1648.
  62. M. Merian, Duché et Gouvernement de Normandie, Francfort, 1650.
  63. Christophe Tassin, géographe de sa majesté, Carte generalle de haulte et basse Normandie, Paris, N. Berey, 1653 [BnF, cote GE DD-5599 (II 6)]; rééd. Jaillot, Paris, 1706.
  64. N. Sanson et P. Mariette cartographes, R. Cordier graveur, Duche et Gouvernement de Normandie, Paris, 1661.
  65. Guillaume Le Vasseur, Carte générale de Normandie par Guillaume Le Vasseur, Sr de Beauplan, ingénieur ordinaire du roy, 1667 [BnF]
  66. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BnF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  67. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BnF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  68. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BnF, IFN-7710251].
  69. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  70. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  71. 71,0 et 71,1 Dénombrement du Royaume par Generalitez, Elections, Paroisses et Feux, 2 vol., Saugrain, Paris, 1709, p. 69a.
  72. Nicolas de Fer, géographe de Sa Majesté Catolique et de Monseigneur le Dauphin, Le gouvernement général de Normandie, Divisé en Haute et Basse, 1710 [BnF].
  73. 73,0 et 73,1 Dénombrement des généralités de 1713 [BnF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  74. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  75. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  76. 76,0 et 76,1 Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 51a.
  77. Gilles Robert de Vaugondy (1688-1766), Gouvernement Generale de Normandie divise en ses sept Bailliages de Coutances, Caen, Caux, Rouen, Evreux, Gisors, et Alencon, Par le Sr. Robert Geographe ordinaire du Roy, 1751. Avec Privilege. Supplement pour les Isles Grenezey et Jersey, appartenantes aux Anglois, Boudet, Paris, 1751.
  78. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  79. 79,0 et 79,1 Abbé Expilly, Dictionnaire géographique, historique et politique des Gaules et de la France, Amsterdam, t. II, 1764, p. 774a.
  80. Rigobert Bonne, Carte du Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, 1771, recueillie in Jean Lattre, Atlas Moderne ou Collection de Cartes sur Toutes les Parties du Globe Terrestre, ~1775.
  81. P. Santini, Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, Remondini, Venise, 1777.
  82. Carte de Cassini.
  83. Site Cassini.
  84. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  85. A. F. Lecousturier l’aîné et F. Chaudouet, Dictionnaire géographique des postes aux lettres de tous les départemens de la République française, Valade, Paris, an IX (1802), t. II, p. 29b.
  86. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 711b.
  87. Cadastre napoléonien, Archives départementales de la Manche.
  88. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 479.
  89. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 159.
  90. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 625b.
  91. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 866b.
  92. Cartes d’État-Major (relevés de 1825 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889).
  93. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  94. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 403.
  95. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  96. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  97. Annuaire officiel des abonnés au téléphone
  98. Carte IGN au 1 : 25 000.
  99. Une moyenne de 5 à 6 personnes semble cependant le chiffre le plus vraisemblable.
  100. Chiffre donné pour mémoire; en effet, le Dictionnaire géographique de l'abbé Expilly ne fait que reprendre, pour la démographie, les données du Nouveau dénombrement du royaume de 1735.
  101. « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 314