La Mancellière-sur-Vire

De Wikimanche

Révision datée du 2 septembre 2010 à 17:54 par Teddy (discussion | contributions) (géolocalisation)

La Mancellière-sur-Vire est une commune du département de la Manche.

<googlemap lat="49.0678" lon="-1.0717" zoom="9" type="terrain" > 49.0678, -1.0717 </googlemap>


Commune de La Mancellière-sur-Vire
Arrondissement Saint-Lô
Canton Canisy
Intercommunalité Communauté de communes du canton de Canisy
Gentilé Mancellois(es)
Population 480 hab.
Superficie 6 8 km²
Densité Erreur d’expression : opérateur < inattendu, hab./km2
Altitude 17 m (mini) - 109 m (maxi)
Code postal 50750
N° INSEE 50287
Maire Marc Françoise
Defaut image.png

Saisir la légende de l'image


Histoire

Voir l'article détaillé : Histoire de La Mancellière-sur-Vire

Démographie

Évolution démographique
1831 1837 1855 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006
526 521 495 375 381 355 420 481 487 480
Source : Insee

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Qualité
an WIII - 1808 Jean-Baptiste Legoupil
1808 - 1813 Nicolas Ozenne
1813 - 1821 François Quétel
1822 - 1845 Michel Etienne Ozenne
1846 - 1854 Isidor Pouchin
1854 - 1856 Auguste Mauger
1857 - 1869 Robert Lempérière
1870 - 1871 Eugène Jean-Baptiste Goulet
1871 - 1878 François Lebarbey
1878 - 1880 Louis Hervieu
1881 - 1892 Jean Huet
1892 - 1935 François André Éleveur
1935 - 1935 Alphonse Nouet Agriculteur
1935 - 1950 Constant André
1950 - 1974 Alfred Laforge Agriculteur
1974 - 1976 Georges Leneveu Agriculteur
1976 - 1989 Raymond Nouet
1989 - 2001 Fernand Hébert Professeur
2001 - ....... Marc Françoise Agriculteur
à compléter.

Lieux et monuments

  • Église

La paroisse Saint- Jean-Baptiste de La Mancellière-sur- Vire faisait partie du patrimoine de saint Lô, évêque de Coutances au VIème siècle. En 1056, le duc Guillaume retira la propriété du sanctuaire aux chanoines de l'église Saint-Lô de Rouen pour la rendre aux chanoines de la cathédrale de Coutances.
Le plan très simple de ce sanctuaire élevé au XIIe siècle n'a pas été modifié: c'est celui qu'ont dû adopter, aux origines, tous les édifices du canton. Il est composé de deux rectangles attenants qui constituent la nef et le chœur, aux dimensions plus restreintes. Un clocher couvert en bâtière est édifié à l'ouest. Dans le mur sud, la porte condamnée qui donnait accès au chœur garde un vestige de décor roman: l'arc en plein cintre en pierre calcaire est orné d'un double rang de chevrons. D'autres éléments sculptés sont visibles au niveau de l'arc triomphal séparant le chœur et la nef.
L'édifice a conservé ses charpentes lambrissées de la fin du XVe ou du début du XVIe siècle, avec poinçons et entraits moulurés soutenus par des corbeaux parfois ornés de têtes humaines en bas-relief. Si le lambris couvre le chœur dans toute sa largeur, il est plus étroit dans la nef au- dessus de laquelle, comme à Gourfaleur, il est posé sur deux légers surplombs latéraux.
L'appareil en opus spicatum atteste de l'ancienneté de la fondation, seules les baies ayant été modifiées aux XIVe et XVIe siècles. Au chevet plat du chœur s'adosse une sacristie polygonale construite vers 1760 grace à un don d'un chantre. Elle fut agandie entre 1823-1826, puis reconstruite en 1877 à l'emplacement de l'ancienne d'une longueur supérieure de 1,50 m. et de la même largeur que le sanctuaire (Source AD50, 300J101). Faute de moyens, l'édifice a échappé aux remaniements en dépit de l'accroissement démographique.
L'une des dalles funéraires en granit de la nef représente Philippe Deshée (1579-1649), qui fut "monnayer" ou batteur à l'hôtel des monnaies de Saint-Lô. Son statut lui donnait le droit de porter l'épée. Le défunt la porte au côté et tient un marteau, insigne de sa fonction, dans la main droite.

  • Poribé (17e)
  • Le Petit-Aubigny
  • La Gonnivière

Personnalités liées à la commune

Annexes

Notes et références

  1. La sergenterie de Saint-Gilles, qui relevait initialement de l'élection de Coutances, fut en grande partie rattachée à l'élection de Saint-Lô à la fin du 17e ou au début du 18e siècle.

49°03′52″N 1°04′50″O / 49.06444, -1.08056