François Doré

De Wikimanche

Révision datée du 18 janvier 2019 à 18:24 par Teddy (discussion | contributions) (màj)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

François Doré, né à Aucey-la-Plaine le 14 juin 1919, mort à Pontorson le 13 août 1946, est un résistant de la Manche.

Agent technique au génie rural, il devance l'appel en 1937. Incorporé dans l'infanterie, il fait en 1939-1940, la campagne de Belgique et de France.

En juillet 1942, il entre en résistance dans le réseau Marco du S.R. Kléber. Son rôle consiste à fournir des faux papiers et de renseignements militaires.

Il est arrêté sur dénonciation à son bureau du Génie rural de Saint-Lô, pour « falsification d'identité et fait de ne pas avoir répondu à un ordre de réquisition ».

Il est interné à Saint-Lô, à Avranches, puis Saint-Lô à nouveau puis Fresnes. Il est déporté le 10 juillet 1944 vers Karlsruhe puis à Wolfenbüttel ; camp de travailleurs civils situés à 15 km au sud de Brunswick dans le nord de l'Allemagne. Il est libéré en avril 1945.

Rapatrié en 1945, il ne recouvre pas la santé et décède à Pontorson. Il a été déclaré « mort pour la France ».

Source