Elle & Vire

De Wikimanche

Révision datée du 5 juillet 2019 à 15:40 par Teddy (discussion | contributions) (administration)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Logo.
« Le beurre tendre ».

Elle & Vire est un groupe industriel de la Manche basé à Condé-sur-Vire.

Il est spécialisé dans les produits laitiers.

Elle appartient au groupe Savencia (ex-Bongrain).

Histoire

Rondin de beurre de 250 g.

Le groupe Elle & Vire est issu de la Société coopérative beurrière des vallées Elle & Vire, créée par Auguste Grandin le 27 décembre 1945.

Rapidement, la coopérative compte 2 000 adhérents. À partir de 1947, elle collecte la crème pour produire du beurre pasteurisé sous sa propre marque [1].

L'usine de Condé-sur-Vire est inaugurée le 19 novembre 1950. Quelque 4 000 petits producteurs lui apportent alors leur lait [2]

Auguste Grandin veut différencier le métier de la collecte de la fabrication et de la commercialisation. Avec de petites coopératives du département, il crée pour cela l'Union des beurreries de la Manche en 1954, à laquelle sont déléguées ces dernières tâches. À partir de 1958, Elle & Vire ajoute à sa gamme la fabrication de la poudre de lait [2].

La société devient en 1962 l'Union laitière normande (ULN) [1]. De nombreuses coopératives normandes s'y rallient : celles de Barneville-Carteret, Ducey et Mortain dans la Manche ; la coopérative de Bayeux dans le Calvados, Coval d'Argentan dans l'Orne. Des coopératives de Mayenne et d'Ille-et-Vilaine rejoignent également le groupe.

Le général de Gaulle, président de la République, vient visiter le 7 juillet 1960 la nouvelle usine de production de poudre de lait .

En 1965, le groupe prend le contrôle de la société Negobeureuf, presque aussi gros que lui.

En 1969, l'usine de Condé-sur-Vire emploie 1 500 ouvriers [3].

Au milieu des années 1970, l'ULN devient « le premier exportateur français de produits agroalimentaires : elle emploiera alors jusqu'à 5 000 personnes et assurera 15 % de la collecte nationale de lait [2].

En 1983, 43 000 producteurs sont affiliés à l'ULN.

En 1987, Jean Letellier, éleveur à Blainville-sur-Mer, devient président. La coopérative collecte alors plus de 250 millions de litres de lait par an [4].

Elle & Vire dépend aujourd'hui du groupe Bongrain par le biais de sa filiale, la Compagnie laitière européenne. Sa dénomination juridique est désormais Elvir.

Elle dispose de deux sites industriels à Condé-sur-Vire (Manche) et Derval (Loire-Atlantique).

En mars 2009, elle annonce le prochain rachat de ses activités « boisson » par le groupe Agrial, principalement basées à Condé-sur-Vire.

Le 29 juin 2011, les 58 délégués (sur 60) des 1 300 producteurs de lait réunis à Condé-sur-Vire votent la fusion avec Agrial [5]. Ils lui apportent 15 millions d'euros d'actifs nets et leurs 8,3 millions d'euros de capital social, ainsi que 420 millions de litres de lait par an [5].

En 2019, du 14 juin au 31 octobre, le Musée du bocage normand présente une exposition intitulée « La saga d'Elle & Vire », qui retrace l'histoire de l'entreprise [6].

Production

« Créée en 1946, Elle & Vire produisit cette année-là 630 kg de beurre. Vingt ans plus tard, la production était passée à 70 tonnes par jour. Aujourd'hui, Elle & Vire, devenue l'ULN, traite chaque jour près de 1 500 000 litres de lait » [7].

Bibliographie

  • Lucien Leherpeur, « Les coopératives laitières de la Manche », Norois, volume 14, n° 14, 1957, p. 257-267 (lire en ligne)
  • « Coopérative Elle-et-Vire à Condé-sur-Vire », Annuaire des cinq départements normands, congrès de Saint-Lô, 1977, pp. 3-4

Administration

Adresse : 2, route Neuve
50890 Condé-sur-Vire
Tél. 02 33 06 65 00

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Jean-Pierre Peyon, « L'essor des coopératives agro-alimentaires dans les années 1970 en France », Économie rurale, 1988, volume 184, n° 184-186, pp. 123-127.
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Les années 50 ans la Manche », Ouest-France, sd, pp. 28.
  3. Jean Quellien, Les Élections dans la Manche, éd. Ocep, 1973, p. 74.
  4. Normandie Magazine, , n° 50, été 1987.
  5. 5,0 et 5,1 François Lemarchand, « La coopérative Elle-et-Vire, c'est fini », Ouest-France, 1er juillet 2011.
  6. Cyrille Calmets, « La saga Elle & Vire s'expose au Bois-Jugan », Ouest-France, 15 juin 2019.
  7. Bernard Beck, L'Économie de la région Normandie, édition Marketing, 1975.

Lien interne

Lien externe