Casernes du Roc (Granville) : Différence entre versions

De Wikimanche

(202e RI)
(lien interne : galerie)
 
Ligne 2 : Ligne 2 :
 
Les '''casernes du Roc''' sont des bâtiments, autrefois militaires, situés à [[Granville]], dans la [[Haute ville de Granville|Haute ville]].
 
Les '''casernes du Roc''' sont des bâtiments, autrefois militaires, situés à [[Granville]], dans la [[Haute ville de Granville|Haute ville]].
  
 +
==Histoire==
 
Elles comportent quatre bâtiments :  
 
Elles comportent quatre bâtiments :  
 
* ''Bazeilles'' : construite en [[1758]], sous Louis XV, la caserne Bazeilles est le seul élément subsistant d'un vaste projet conçu par l'ingénieur Decaux en [[1750]] qui prévoyait la construction d'une ville neuve sur [[Pointe du Roc|le Roc]].  La citerne de la garnison est construite de [[1780]] à [[1783]] <ref name=merimee>{{mérimée|PA00110414}} </ref>. C'est aujourd'hui un bâtiment annexe de la mairie, hébergeant notamment la salle des mariages.
 
* ''Bazeilles'' : construite en [[1758]], sous Louis XV, la caserne Bazeilles est le seul élément subsistant d'un vaste projet conçu par l'ingénieur Decaux en [[1750]] qui prévoyait la construction d'une ville neuve sur [[Pointe du Roc|le Roc]].  La citerne de la garnison est construite de [[1780]] à [[1783]] <ref name=merimee>{{mérimée|PA00110414}} </ref>. C'est aujourd'hui un bâtiment annexe de la mairie, hébergeant notamment la salle des mariages.
Ligne 12 : Ligne 13 :
 
Le  [[202e Régiment d'infanterie|202{{e}} régiment d'infanterie]] y est basé au début d'août [[1914]].
 
Le  [[202e Régiment d'infanterie|202{{e}} régiment d'infanterie]] y est basé au début d'août [[1914]].
  
Le 21{{e}} BCP (bataillon de chasseurs à pied) y séjourne de [[1956]] à [[1963]].<ref name = PC/>
+
Le 21{{e}} BCP (bataillon de chasseurs à pied) y séjourne de [[1956]] à [[1963]]<ref name = PC/>.
  
 
En [[1963]], le 1{{er}} Rima (Régiment d'infanterie de marine) s'installe dans les casernes. Lors de son départ en [[1984]], elles sont désaffectées <ref name = GG/>.
 
En [[1963]], le 1{{er}} Rima (Régiment d'infanterie de marine) s'installe dans les casernes. Lors de son départ en [[1984]], elles sont désaffectées <ref name = GG/>.
Ligne 28 : Ligne 29 :
 
* Jean-Louis Goëlau, ''Granville : ville de garnison'', éd. Eurocibles, 2007
 
* Jean-Louis Goëlau, ''Granville : ville de garnison'', éd. Eurocibles, 2007
  
==Notes et références==
+
{{Notes et références}}
<references />
+
 
 +
==Lien interne==
 +
* [[:Catégorie:Casernes du Roc (Granville) (image)|Galerie d'images]]
  
 
[[Catégorie:Monument de Granville]]
 
[[Catégorie:Monument de Granville]]
 
[[Catégorie:Armée dans la Manche]]
 
[[Catégorie:Armée dans la Manche]]

Version actuelle datée du 23 janvier 2020 à 18:06

Caserne Bazeilles

Les casernes du Roc sont des bâtiments, autrefois militaires, situés à Granville, dans la Haute ville.

Histoire

Elles comportent quatre bâtiments :

  • Bazeilles : construite en 1758, sous Louis XV, la caserne Bazeilles est le seul élément subsistant d'un vaste projet conçu par l'ingénieur Decaux en 1750 qui prévoyait la construction d'une ville neuve sur le Roc. La citerne de la garnison est construite de 1780 à 1783 [1]. C'est aujourd'hui un bâtiment annexe de la mairie, hébergeant notamment la salle des mariages.
  • Gênes : second casernement, il est élevé sur les fondations de la citerne, terminé en 1788 [1]. Gênes et Bazeilles, en granit, sont inscrites aux monuments historiques le 18 février 1987, les éléments protégés sont des escaliers, l'élévation et la toiture [1]. Gênes est aujourd'hui transformé en logements.
  • Polotsk : il surplombe le port de Granville. Sa construction a commencé en 1876 [2]. Il abrite aujourd'hui des logements et des services administratifs.
  • Solférino : sa construction commence en 1879 [2]. Le bâtiment est intégré au collège André-Malraux.

Le 2e régiment d'infanterie occupe la caserne à partir du 21 octobre 1873 jusqu'à sa dissolution le 1er avril 1920 [3].

Le 202e régiment d'infanterie y est basé au début d'août 1914.

Le 21e BCP (bataillon de chasseurs à pied) y séjourne de 1956 à 1963[3].

En 1963, le 1er Rima (Régiment d'infanterie de marine) s'installe dans les casernes. Lors de son départ en 1984, elles sont désaffectées [2].

En 2015, la municipalité de Granville déclasse les étages du bâtiment Bazeilles du domaine public et la met en vente [4] Le collectif Gardons Bazeilles s'insurge contre ce projet et cherche une solution alternative.

Galerie d'images

Bibliographie

  • Jean-Louis Goëlau, Granville : ville de garnison, éd. Eurocibles, 2007

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Notice n°PA00110414 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture (voir en ligne).
  2. 2,0 2,1 et 2,2 Granville sur Geneawiki[1], consulté le 24 juin 2016.
  3. 3,0 et 3,1 Plaques commémoratives.
  4. « La Ville se sépare en partie du bâtiment Bazeilles », Ouest-France, site internet, 22 janvier 2015 (lire en ligne).

Lien interne