Armand Jullou

De Wikimanche

Armand Jullou.

Armand Pierre Jullou, né à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord) le le 27 mars 1893 et mort à Avranches le 11 décembre 1913, est une personnalité de la Manche.

Le fondateur de Jullouville

La jolie station balnéaire de Jullouville est l’une des rares communes de la Manche à porter le nom de son fondateur : elle est en effet créée à la fin du XIXe siècle par Armand Jullou, un riche propriétaire établi à Avranches [1].

En 1876, il a l’idée d’acheter quarante hectares de mielles sur le littoral de Bouillon, après la faillite d'Élie Sébire, négociant à Granville. Le 24 août 1881, avec son gendre Paul Dupuy, architecte, il fonde la Société civile de Jullouville. Il entreprend immédiatement de tracer les plans de la future station sur le modèle de Cabourg (Calvados) [1].

Un de ses premiers objectifs est d’édifier un casino et une église [1]. En 1886, Armand Jullou fonde aussi une société de courses de chevaux dont les épreuves se disputaient (et se disputent toujours) sur la plage [1]. Mais, dès l’année suivante, le promoteur éprouve de graves difficultés financières en engloutissant une partie de sa fortune dans la chasse à courre en Angleterre, sa grande passion : il est contrait de céder le casino. Cependant la station est lancée et elle connaît un essor rapide autour de son casino.

Marié en 1854 à Saint-Brieuc (Côtes-du-Nord) avec Mathilde Davy de Boisroger (1836-1884), née au Val-Saint-Père, il a trois enfants, dont Fanny Marie, née en 1859 à Avranches, qui se marie en 1881 à Sartilly avec Pierre Paul Dupuy.

Armand Jullou mérite assurément de voir sa statue se dresser au cœur de la petite cité balnéaire dont le nom devait finir par supplanter celui de Bouillon, la commune d’origine. C’est en effet grâce à lui que la Manche dispose d’une de ses stations estivales les plus agréables.

À sa mort, Armand Jullou est inhumé au pied de la petite église de Bouillon [1].

Hommage

Avenue Armand-Jullou.

Une rue menant à la plage se dénomme « avenue Armand-Jullou ».

Bibliographie

  • Daniel Lebrun, « De Bouillon à Jullouville », éd. Paoland-Connaissance, Lassy, 1999

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier.

Lien externe