Victor Ménard

De Wikimanche

Victor Jacques François, Ménard, né à Saint-James le 27 avril 1836 [1] et mort à Saint-Lô le 21 avril 1901 [2], est une personnalité catholique et un historien de la Manche.

L’historien des bords du Beuvron

Victor Ménard, fils de Victor Ménard (1804-) tailleur de pierres, et de Jeanne Besnard (1801-), est un enfant de Saint-James où il commence ses études avant de les poursuivre au petit séminaire de Mortain puis au grand séminaire de Coutances [3].

Prêtre en 1860, il est d’abord missionnaire diocésain à Périers aux côtés du frère de Barbey d’Aurevilly. Il poursuit son ministère comme chapelain du Bon Sauveur de Saint-Lô où il écrit la vie d’Élisabeth de Surville fondatrice de la communauté [3].

Il termine son ministère comme chanoine titulaire de la cathédrale de Coutances [4].

Si le passé de la petite cité de Saint-James nous est bien connu, nous le devons au chanoine Victor Ménard qui publie en 1897 une volumineuse Histoire religieuse, civile et militaire de Saint-James-de-Beuvron qui, en près de cinq cents pages, retrace savamment l’existence de la bourgade des origines à 1852. Cette œuvre a fait l’objet d’une réédition en 1989, avec une préface du docteur Louis Ravalet, l’historien contemporain de Saint-James [3]. Il publie également plusieurs études historiques locales dans la Revue de l'Avranchin [4].

Œuvres

  • Une servante des pauvres, la mère Elisabeth de Surville, fondatrice de la congrégation du Bon-Sauveur, 1887
  • Histoire de la ville et du château de Saint-James de Beuvron, 1891
  • Un chapitre de l'histoire de la Terreur à Avranches, d'après les pièces officielles (juillet 1794), 1894
  • Histoire religieuse, civile et militaire de Saint-James de Beuvron, depuis sa fondation jusqu'à nos jours, 1897
  • Assemblées nocturnes dans le Mortainais pendant la terreur : et procédure qui les suivit (juin 1794), 1898
  • Les Vendéens dans le département de la Manche, 1902

Notes et références

  1. « Acte de naissance n° 56 », Archives de la Manche, archives communales de Saint-James, registre de l'état-civil des NMD (1833-1842), 3E 487/7, page 278/737.
  2. « Acte de décès », Archives de la Manche, archives communales de Saint-Lô, registre de l'état-civil reconstitué des décès (1901), 3E 502/106, page 50/134.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 3, éd. Eurocibles, Marigny.
  4. 4,0 et 4,1 Société d'archéologie d'Avranches, séance du 27 juin 1901.

Lien externe