Tireli

De Wikimanche

Le tireli, est un jeu traditionnel, joué surtout dans la région occidentale de Normandie et à Jersey. Il est également connu sous le nom de pirli (Normandie centrale, Bessin).

Description

Connue en Italie du Nord et dans une île d'Irlande, cette sorte de jeu de tèque est appelée técos en Provence et aussi jeu de navette à cause de la forme du projectile.

Le matériel peut se trouver « à gravage », c'est-à-dire en le ramassant sur la grève.

Disparu des cours d’école car trop dangereux pour les vitres et pour les élèves, il peut se jouer dans un gymnase.

Il s'agit d'un jeu de gagne-terrain sous une de ses formes. Cela peut se comparer aussi au jeu de tamis de Normandie orientale et de Picardie. En effet, deux équipes s’affrontent et doivent envoyer une pièce de bois à l’aide d’un bâton le plus loin possible dans le terrain de l’adversaire où dans un endroit où il ne pourra l’atteindre. On peut aussi jouer en comptant la distance parcourue, ou jouer en visant une cible, comme au jeu de la doque jerriaise.

Règles du jeu

Matériel

  • 1 navette de 7 cm de longueur et 1.5 cm d’épaisseur et au moins un bâton de 30 cm environ par équipe, plus deux socles par équipe pour soutenir la navette

Règle du tireli « gagne terrain »

Celui-ci se joue sur un champ, sur un mail ou sur une route. Le tireli ne doit pas sortir des limites latérales sur le lancer (ce qui est possible pour l’interception par contre).

La largeur terrain est d'environ 15 à 20 mètres, et la longueur de 50 à 70 mètres. Carré d’engagement est à 10 mètres de la ligne médiane.

Le tireli est posé sur un socle dans un carré de la largeur du bâton, pour être valable le lancer doit sortir du carré. Un joueur de l’équipe à gauche le soulève en l’air et tape dessus pour l’envoyer le plus loin possible devant lui. Les joueurs adverses essayent de l’intercepter avec un bâton ou la main et de le repousser le plus loin possible en avant. Une fois à terre les joueurs de droite posent le Tireli sur un socle, sur le lieu de chute et le lance à leur tour le plus loin possible.

Si le tireli sort du terrain dans la partie adverse l’équipe adverse engage sur la ligne médiane, si il sort dans le camp de l’équipe qui tire, l’équipe adverse gagne 5 à 10 pas et joue le tireli au centre du terrain. L’équipe gagnante est celle qui a envoyé le tireli derrière la ligne de fonds adverse.

On peut aussi jouer en individuel. On compte par exemple sur 5 lancers le nombre de mètres parcourus par chacun. On peut tendre une ficelle sur le terain et obliger le tireli à passer au dessus

Règle du tireli à la cible ou à la distance

Cible = Jeu individuel ou par équipe. On compte le nombre de fois où le but (par exemple ligne dépassée entre deux piquets) a été atteint en un certain nombre de lancers. Ou encore le gagnant est celui dont le tireli est le plus proche du but en un certain nombre d’envoi.

Distance = Jeu individuel ou par équipe. En 5 lancers par ex le gagnant est celui qui est arrivé le plus loin (on fait une marque avec un fanion par joueur). Ou encore en traçant des lignes tous les 10 m (10 pt par ligne de 10 m) le nombre de point total en un certain nombre de lancer. Les premières lignes peuvent être matérialisée par une corde à un mètre su sol par ex pour 10 m, 50 cm pour 20 m et ligne à terre au delà. Le tireli doit passer au dessus des première lignes pour compter les points.

Règle du tireli aux points

Largeur = 20 à 25 mètres environ / Longueur identique / Carré d’engagement égal à la longueur du bâton.

Le but ici est d’envoyer le Tireli dans le terrain adverse sans que l’équipe en face puisse l’intercepter à la main ou au bâton et sans qu’il sorte du terrain, ni qu’il tombe dans la zone centrale de 5 mètres de large. Si le Tireli sort du carré le receveur le lance à partir de la zone d’engagement. Un point de pénalité peut être donné à l’équipe qui lançait.

L’équipe gagnante est celle qui a marqué le nombre de point déterminé en début de partie

Source