Suppo

De Wikimanche

Suppo est une personnalité religieuse de la Manche, abbé du Mont-Saint-Michel.

Originaire de Lombardie ou du Latium, il devient abbé du Mont-Saint-Michel en 1033, succédant à Thierry, après l'intermède d'Aumode[1].

Durant les 15 années de son administration, il développe l'abbaye en poursuivant la construction de l'abbatiale et des bâtiments conventuels, en dotant la bibliothèque de sa collection de livres qu'il accroit et d'objets précieux, en acquérant des biens dans le Maine (Saint-Victeur du Mans) et les îles Anglo-Normandes (Sercq et Aurigny). Il attire plusieurs clercs italiens dans l'Avranchin comme Anastase le Vénitien, qui devient moine au Mont, mais aussi probablement Lanfranc et Anselme[1].

En 1048, Raoul de Beaumont, moine de Fécamp et gardien de Bernay, lui succède.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Pierre Bouet, « Les Italiens en Normandie au XIe siècle », Cahier des Annales de Normandie, volume 29, p. 27-44.