Simop

De Wikimanche

Simop est une entreprise de la Manche, basée à Sainte-Mère-Église, spécialisée dans les équipements pour l'environnement.

Histoire

La société est créée en 1975, dans le moulin à grains des grands-parents à Saint-Sauveur-le-Vicomte[1], par Armel et Éric Férey avec l'idée de développer des matériels destinés à l'épuration de l'eau, en plastique, selon le procédé du rotomoulage.

En 1985, on invente des appareils pour le pré-traitement des eaux en utilisant des séparateurs d'hydrocarbures[1].

Simop ajoute par la suite la fabrication d'équipements de stockage (citernes, cuves, bacs) pour l'industrie, l'agriculture et la viticulture.

En 1987, Simop rachète son concurrent, la société Moulac, basée à Saint-Médard-d'Eyrans (Gironde).

En 1989, Simop s'implante à l'étranger en créant une première filiale en Espagne dénommée Simop-Espana, dont le siège est situé à Barcelone. Un deuxième suit en 2005 en Slovaquie, puis une troisième en 2009 en Pologne, Simop PL, basée à Poznan.

En 1990, un société holding est créée, la Batex. Elle rachète la société Blaise à Montdidier (Oise), fusionnée depuis. Un nouveau site de production est ouvert dans la localité en 2007.

En 1997, Simop s'implante outre-Mer en créant une filiale, Simop-Caraaïbes, basée à Baie Mahault (Guadeloupe). Un deuxième site est ouvert en 2002 à la Martinique.

En 1999, Simop rachète 99 % de la société Papi, au Mesnil-en-Thelle (Oise).

En 2000, c'est la mise au point des regards d'assainissement[1].

En 2001, Valéry et Guillaume Férey créent la holding F2F qui rachète les titres de Simop.

En 2008, Simop construit un nouveau siège social à Sainte-Mère-Église.

Son chiffre d'affaires est de 15,7 millions d'euros (2010).

L'entreprise emploie 160 personnes.

Administration

Adresse : 10, rue Richedoux
50480 Sainte-Mère-Église
Tél. 02 33 95 88 00
Fax 02 33 21 50 75
Courriel : simop@simop.fr
Président directeur général : Guillaume Férey
Directeur général : Valéry Férey

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Simop m'était conté », Manche Informations, n° 40, avril 2003

Lien externe