Siame

De Wikimanche

La Siame est une rivière côtière du département de la Manche.

Description

Elle prend sa source près du château de Gratot, délimite Gratot et Tourville-sur-Sienne, Saint-Malo-de-la-Lande et Tourville, Agon-Coutainville et Tourville, puis se jette dans l’embouchure de la Sienne au marais de Tourville. C'est à cet endroit qu'une porte à flots, régulant son cours, est implantée au lieu dit le Pont d'Agon.

Au XIXe siècle, on compte 11 moulins installés sur la rivière [1].

Hydronymie

Affluents

Attestations anciennes

  • Rivière de Siam ou de la Vallée 1830 [2].
  • la Siame 2007, 2012 [3].

Étymologie

On ne dispose pas de formes très anciennes de cet hydronyme, dont la première mention connue est Rivière de Siam ou de la Vallée en 1830 dans le Cadastre napoléonien. En l'absence de formes antérieures plus éclairantes, on ne peut dire si cette appellation de rivière de Siam résulte d'une étymologie populaire, par analogie avec l'ancien nom de la Thaïlande, ou s'il s'agit d'une dénomination authentique (et donc plutôt tardive).

Dans le premier cas, on pourrait éventuellement rapprocher ce nom de celui de la Siaume (Haute-Loire; Silma 1359, Sialma 1504), lui-même décrété d'origine obscure par Albert Dauzat [4].

Dans le second cas, on aurait affaire à une allusion indirecte au royaume de Siam, pour une raison inconnue. On peut cependant noter que bon nombre de hameaux ou de lieux-dits normands — et donc pas uniquement des villas — constituent des références à des pays lointains ou exotiques, généralement pour caractériser un lieu isolé ou difficile d'accès (entre autres motivations, en fait très variées) : ainsi, l'Abyssinie à La Ferrière-Bochard, Orne; l'Égypte à Bolleville et Orval; le Petit Maroc à Chandai, Orne; la Kabylie à Saint-Cyr-la-Rosière, Orne; le Liban à Coutances; le Tonkin à Saint-Fraimbault, Orne; la Californie à Vasouy, aujourd'hui Honfleur, Calvados, etc. On pourrait donc penser qu'il a existé un hameau ou lieu-dit °le Siam le long du cours de la Siame, et qu'il est ensuite passé au cours d'eau lui-même. Ceci est bien sûr purement hypothétique.

On notera qu'au 19e siècle, la Siame a également porté le nom de rivière de la Vallée, par référence au Manoir de la Vallée à Tourville-sur-Sienne, près duquel elle passe. Ce manoir tient lui-même son nom de la vallée de la Siame.

Notes et références

  1. Michel Hébert et Jean-Pierre Lehoussu, La Belle histoire des moulins de la Manche à vent et à eau, éd. Charles Corlet, 2002, p. 75.
  2. Cadastre napoléonien, Archives départementales de la Manche.
  3. Carte IGN au 1 : 25.000.
  4. Albert Dauzat, Gaston Deslandes et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de rivières et de montagnes en France, Klincksieck, Paris, 1978, p. 84b.