Sergenterie du Hommet

De Wikimanche

La sergenterie du Hommet est une ancienne circonscription administrative de la Manche.

Elle ressortissait en 1612/1636 à l'élection de Carentan et Saint-Lô, en 1677 à l'élection de Carentan, puis en 1713 à l'élection de Saint-Lô, qui faisaient elles-mêmes partie de la généralité de Caen.

Il en est fait mention en 1612/1636 sous la forme sergeanterie du Hommet [1], et en 1713 sous la forme sergenterie du Hommet [2].

Elle comprenait 15 paroisses :

  1. Amigny.
  2. Bahais, ancienne paroisse puis commune, aujourd'hui Pont-Hébert.
  3. Cavigny.
  4. La Chapelle-en-Juger.
  5. Le Dézert.
  6. Esglandes, ancienne paroisse puis commune, aujourd'hui Pont-Hébert.
  7. Hébécrevon.
  8. Le Hommet, ancienne paroisse puis commune, aujourd'hui Le Hommet-d'Arthenay.
  9. Le Mesnil-Amey.
  10. Le Mesnil-Durand, ancienne paroisse puis commune, aujourd'hui Pont-Hébert.
  11. Le Mesnil-Eury.
  12. Montreuil.
  13. Saint-Fromond.
  14. Saint-Jean-de-Daye.
  15. Saint-Pierre-d'Arthenay, ancienne paroisse puis commune, aujourd'hui Le Hommet-d'Arthenay.

Annexes

Notes et références

  1. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620]
  2. Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].