Rue de la Constitution (Avranches)

De Wikimanche

Rue de la Constitution
au 19e siècle
Vers la place Littré.

La rue de la Constitution est une voie d'Avranches.

Elle fait référence à la Constitution française de 1791.

Dénommée d'abord le Grand chemin, elle devient ensuite la rue Esmangard [1]. Elle est baptisée rue de la Constitution sous le Premier Empire, avant de devenir rue de Bretagne sous la Restauration, puis de redevenir rue de la Constitution en 1830 [1].

Situation

Chargement de la carte...


Longue d'environ 600 m, elle commence, au nord-ouest, place Littré et se termine, au sud-est, place Patton.

Elle reçoit, d'un côté, la rue Saint-Symphorien, la rue Saint-Saturnin, la rue Duhamel, la rue Belle-Étoile et la rue du Séminaire, et de l'autre côté, la rue des Fontaines-Couvertes, la rue Saint-Pierre, la rue Valhubert, la rue de Mortain et la rue Affichard.

Elle traverse la place des Fontaines-Couvertes.

Histoire

Le tramway avant la Première Guerre mondiale.

Elle est ouverte en 1776 pour donner passage à la « route royale » allant de Caen à Saint-Malo [1].

C'est par cette rue que le 11 novembre 1793, l'armée des Vendéens entre dans Avranches sans éprouver de résistance.[2]

Elle est pavée de 1824 à 1836 [1].

En mars 1941, elle devient rue du Maréchal-Pétain [1].

En 1944, elle est en partie détruite par les bombardements américains du 7 juillet; le 31 juillet le général Patton y fait passer les sept divisions américaines qui libèrent ensuite la Bretagne. [3]

Elle retrouve sous nom de rue de la Constitution en juin 1944, sitôt l'arrivée des troupes alliées [1].

La reconstruction de la rue est entamée en juillet 1949. Dans sa partie basse, la largeur de la rue est augmentée de plusieurs mètres, sur une longueur de 250m, côté gauche en montant. On y trouve des évocations architecturales du Moyen-âge. L'architecture de la partie haute résume l'histoire urbaine de la ville depuis le 18e siècle. [4]

Deux grands chantiers, l'un en 1998 pour la parte basse, l'autre en 2004 pour la partie haute ont à nouveau modifié l'aspect de la rue désormais en sens unique[5].

Commerces et autres activités

Côté pair
  • N° 18 : Banque populaire de l'Ouest (banque) [6]
  • N° 22 : La Civette (café-tabac) [6]
  • N° 26 : Les Galeries, autrefois le Grand Bazar, magasin de vêtements depuis 100 ans
  • N° 28 : Crédit Lyonnais (banque) [6]
  • N° 32 : Rédaction d'Ouest-France [7]
  • N° 34 : Boucherie-charcuterie Heurtier [6] ; Pantashop.[7]
  • N° 42 : Tryba (fenêtres) [8]
  • N° 50 : Coccimarket, depuis septembre 2014
  • N° 64 : Pizza Sprint (livraison de pizzas) [8]
  • N° 70 : Bar-restaurant de l'Étoile [6]</ref> (inconnu en 2016)
Côté impair
  • N° 3 : CIC (banque) [7]
  • N° 5 : Le Grand passage, centre commercial,[7], débouche rue du Pot-d'étain.
  • N° 13 : Droguerie centrale [9]
  • N° 13 bis : Grande pharmacie centrale (E. Tostivint) [10]
  • N° 19 : Pharmacie du Centre (anciennement Pharmacie Burgot) [7]
  • N° 29 : Rédaction de La Manche Libre[7]
  • N° 47 : Le Saint Marco (restaurant) [7]
  • N° 49 : Le Star (cinéma)
  • N° 55 : Le Longchamp (café) [6]
  • N° 83 : Hôtel de la Croix d'Or (hôtel-restaurant) [11]

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 et 1,5 Alphonse Osmond, En flânant dans les rues d'une petite ville, impr. Oberthur, Rennes, 1948, p. 250-254.
  2. Alexandre Motet, « Avranches, ses rues et ses environs », Mémoires de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches, 1842, p.87(lire en ligne)
  3. David Nicolas-Méry et Emmanuel Villain La baie du Mont-Saint-Michel pendant la Seconde guerre mondiale: témoignages photographiques, Impr. Malécot, Pontorson, ISBN 978-2-7466-6914-7
  4. David Nicolas-Méry Découvrir Avanches, éditions Orep, 2013 , ISBN 978-2-8151-01219
  5. « Rue de la Constitution : quel chantier ! », Avranches communication, n°49, printemps 2004
  6. 6,0 6,1 6,2 6,3 6,4 et 6,5 Portail des commerces de Basse-Normandie, site Internet, 2000 (lire en ligne).
  7. 7,0 7,1 7,2 7,3 7,4 7,5 et 7,6 Pages jaunes, consulté en avril 2016.
  8. 8,0 et 8,1 La Gazette de la Manche, guide Tour de France, juillet 2016.
  9. Journal de Ducey, 24 décembre 1907.
  10. Journal de Ducey, 2 juillet 1907.
  11. Les Guides Bleus, Normandie, Librairie Hachette, 1972, p. 690.

Lien interne