Rue de l'Union (Cherbourg-Octeville)

De Wikimanche

Au débouché du carrefour du Chantier.

La rue de l'Union est une voie de Cherbourg-Octeville.

Situation

D'ouest en est, elle part du rond-point du Chantier où aboutissent les rues de l'Abbaye, de l'Onglet, Grande-Vallée et Emmanuel-Liais, pour finir au carrefour formé par les rues de la Paix et Henri-Dunant.

Elle forme avec la rue de la Paix la populaire « rue de la Soif », en raison des nombreux bistrots qui y sont installés.

Chargement de la carte...


Histoire

Elle s'est nommé rue d'Harcourt, nom du comte, gouverneur de Normandie [1]. Puis rue de la Fédération en 1791 et enfin rue de l'Union après la fête civique du 29 septembre 1793, célébrant l'union des villes et des campagnes ; la partie au-delà du carrefour de la rue du Chantier devenant rue de l'Abbaye [1]

Commerces et autres activités

  • Bazar de la Marine [2]
  • Lily Bar [2]
  • Lætitia Bar [2]
  • Aux Trois sergents [2]
  • Le Grand cerf (restaurant) [2]
Côté pair
  • N° 8 : Champs libres (librairie) [3]
  • N° 16 : Archesys (cybercafé) [3]
  • N° 26 : Le Massif Central (dancing) [4] ; Kaluma (bar)
  • N° 28 : Cordonnerie Bernard [5]
Côté impair
  • N° 1 : Bodrum (kebab) [6]
  • N° 3 : Jacques Beauruel (coiffeur) [4]
  • N° 5 : Le Royal Dancing [7] ; Le Club de Cherbourg ; Bureau information jeunesse (BIJ) [3] ; Police municipale de Cherbourg-en-Cotentin [8]D
  • N° 7 : Le Royal (dancing) [4]
  • N° 9 : Au Petit mousse [9]
  • N° 15 : supérette Proxi (alimentation) [10]
  • N° 21 : Ingold (photographe) [11] ; Studio R. Mauger (photographe) [12] ; Obsession Nails (institut de beauté) ; Les Mains d'Adeline (relaxation) [3]
  • N° 23 bis : Digard (horlogerie-bijouterie) [4]
  • N° 23 ter : Le Globe (bar) [10]
  • Le Coq hardi (restaurant)

La rue a accueilli une des premières supérettes de Cherbourg, sous la marqué Égé.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Raymond Lefèvre, Histoire anecdotique de Cherbourg à l'intention de nos écoliers, 1941, rééditée en 1973 par La Dépêche.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4 « Cherbourg à travers ses enseignes », La Presse de la manche, 23 février 1973.
  3. 3,0 3,1 3,2 et 3,3 Le Guide touristique, Cherbourg-Cotentin, 2014.
  4. 4,0 4,1 4,2 et 4,3 La Police cherbourgeoise vous renseigne, Imprimerie commerciale cherbourgeoise, sd [1953].
  5. Cherbourg-Éclair, 29 mars 1929.
  6. C'est à Cherbourg, n° 6, 23 mai 2018.
  7. « Nos années 60 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2010, p. 100.
  8. « Moyens renforcés pour la police municipale », C ma ville, n° 17, avril 2019.
  9. Cherbourg-Éclair, 30 décembre 1919.
  10. 10,0 et 10,1 Portail des commerces de Normandie, site Internet, 2000 (lire en ligne)
  11. Cherbourg-Éclair, 1er août 1933.
  12. Cherbourg Économique, Impr. Jacqueline, 3e trimestre 1960.

Articles connexes