Rue de Poterie (Valognes)

De Wikimanche

Plaque de rue.
Rue de Poterie et église Saint-Malo

La rue de Poterie est une voie de circulation de Valognes.

Elle tire son nom des nombreux potiers qui y exercèrent leur activité.

Situation

Elle commence à son intersection avec le boulevard de la Division-Leclerc. Elle permet de rejoindre la route qui mène à Quettehou.

Chargement de la carte...


Histoire

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, de nombreux représentants de la noblesse locale y font construire de luxueux hôtels particuliers.

Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889) [1] la décrit ainsi à la fin du 19e siècle : « Des ruisseaux bouillonnants et purs, dignes de rouler des truites dans leur courant limpide, la sillonnaient, face à face, dans toute sa longueur, comme deux charmantes petites rivières. Il fallait des planches jetées sur ces ruisseaux pour que le pied frissonnant des filles de Valognes y passât sans mouiller les jupes. De place en place brillaient, sur leurs bords, des pierres luisantes et polies où toutes les Nausicaa de la ville venaient laver leur linge et mêler au bruit de la rue le battement babillard des battoirs ! Je n'ai vu, en aucune de mes pérégrinations, rien de plus original, de plus charmant et de plus frais que cette rue de Poterie. » [2].

Bâtiments remarquables

De nombreux hôtels particuliers du XVIIIes.:

Commerces et autres activités

  • N° 1 : La Civette (café) [6]
  • N° 7 : Toulorge Surdité [7]
  • N° 12 : Marie-Thérèse Cottebrune (épicerie) [6]
  • N° 15 : Au petit Versailles normand (boucherie-charcuterie) [8]
  • N° 19 : Le Victoria (café) [6]
  • N° 43 : Claude A. J. Duteurtre (antiquaire) [9]
  • N° 111 : Valco, laiterie
  • N° 118 : Au Rendez-vous des laitiers (bar-restaurant) [6][10]
  • Beurrerie Bretel Frères, fermée

Notes et références

  1. « Quand la rue de Poterie inspirait Barbey », Val'Auna, n° 12, 2008.
  2. Jules Barbey d'Aurevilly, cité par Henry Bordeaux, Barbey d'Aurevilly, le Walter Scott normand, Librairie Plon, 1925, pp. 106-107.
  3. 3,0 et 3,1 Cœur du Cotentin, Plan de Valognes et suggestions de promenades, 2017
  4. closducotentin.over-blog.fr, « Hôtel du Plessis de Grenadan », consulté le 18 février 2018 (lire en ligne)
  5. J.-L. Adam, « Valognes », Cherbourg et le Cotentin, Impr. Le Maout, Cherbourg, 1905, p. 596.
  6. 6,0 6,1 6,2 et 6,3 Portail des commerces de Basse-Normandie, site Internet, 2000.
  7. La Presse de la Manche, 18 juin 2015.
  8. La Presse de la Manche, 16 août 2018.
  9. Art de Basse-Normandie, n° 56, 1er trimestre 1971.
  10. La Presse de la Manche, 23 juin 2017.

Lien interne