Rocking Yaset

De Wikimanche

Rocking Yaset, Rockin' Yaset à ses débuts, pour l'état civil Jean-François Michel, né à Cherbourg le 4 août 1948, est une personnalité artistique et journalistique de la Manche.

Biographie

Fils de gendarme, il entre très vite en rébellion contre la société bourgeoise. Pacifiste, il réussit à se faire réformer lorsqu'il est convoqué au service militaire en 1968.

Il suit une formation de mécanicien ajusteur, avant de travailler comme mouleur, puis d'obtenir un CAP de peintre en bâtiment.

Attiré très jeune par les beaux-arts, Rocking Yaset est surtout un poète libertaire, qui conteste tous les pouvoirs établis. En juin 1967, Il fonde à Cherbourg Le Quetton, magazine d'abord ronéotypé, précurseur de la presse « underground » en France. Quelques sympathisants se regroupent autour de lui pour former une « tribu », « petit ghetto contre-culturel, bourdonnant en marge de Cherbourg-la-paisible » [1]. Au contraire de beaucoup, Rocking Yaset est, les années passant, resté fidèle à ses rêves libertaires.

Parallèlement, Rocking Yaset publie des livres de poésie, une vingtaine à ce jour.

En mai 2009, le syndicat Sud-Éducation profite de son congrès pour présenter une exposition consacrée à une partie de l'œuvre de Rocking Yaset, intitulée « Des bêtes et des gens » [2].

Notes et références

  1. André Bercoff, « Être jeune à Cherbourg », L'Express, 17 avril 1972
  2. Ouest-France, 4 mai 2009 (lire en ligne).

Lien externe