Robert Schmitt

De Wikimanche

Robert Schmitt, né à Paris le 31 mai 1908 et mort à Périers le 5 avril 1966, est une personnalité politique de la Manche, enseignant de profession.

Il est professeur d'hydrographie [1].

Le 24 octobre 1932, il se marie à Paris (XVIIe) avec Germaine Berger (1910-2001), qui lui donne trois enfants.

Il est le petit-fils d'Alfred Regnault (1843-1923), conseiller général de Périers de 1871 à 1923, maire de Périers, et l'arrière-petit-fils de Gustave Regnault (1805-1860), conseiller général de Périers de 1852 à 1860, maire de Périers [1].

Carrière politique

Il est élu conseiller général du canton de Périers en 1955. Il reste en poste jusqu'en 1966.

Il est maire de Périers de 1953 jusqu'à sa mort.

Il est candidat MRP-dissident aux élections législatives de novembre 1958 dans la circonscription de Saint-Lô : il arrive en sixième position du premier tour (sur 8 candidats) avec 5,04 % des suffrages.

Distinctions

Chevalier de la Légion d'honneur.

Hommage

Le stade de football de Périers porte son nom.

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 « Tout sur la Manche », Revue du département de la Manche, tome 29, n° 113-114-115, 1987.

Lien interne