Robert Biote

De Wikimanche

Robert Biote, qui vécut au 15e siècle, est une personnalité de la Manche.

Opportunistes de père en fils

Robert Biote est le fils de Guillaume Biote, qui servit tout à tour le roi de France et celui d'Angleterre pendant la guerre de Cent Ans (1337-1453).

Robert se met d’abord au service d'Henry VI, roi d’Angleterre de 1422 à 1461, puis de 1470 à 1471. Il est mentionné dans le cartulaire de Saint-Lô en 1435 et 1438 en tant que vicomte de Carentan : Robert Biote, viconte de Carentan, 9 janvier 1435 [1]; Maistre Robert Biote, viconte de Carenten, 22 avril 1438 [2]. On retrouve ensuite sa trace en 1444 en tant que vicomte de Coutances dans une lettre 10 janvier de cette année émanant d'Henry VI qui l'appelle nostre bien amé maistre Robert Byote, nostre viconte de Coustances [3].

Il devient plus tard un personnage important du règne de Louis XI, qui le nomme en 1469 bailli de Gisors. Deux ans auparavant, cet Avranchin reçoit le roi chez lui, à Rouen. Robert Biote a aussi l’occasion de rencontrer le chevalier Jehan Falstaf, que Shakespeare rendra célèbre sous le nom de John Falstaff dans plusieurs de ses pièces.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 2, Jean-François Hamel, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541147.

Notes et références

  1. E. Lepingard, Le Cartulaire de l'Église Notre-Dame de Saint-Lô, 1437, in Notices, Mémoires et Documents, t. 17, 1899, p. 16.
  2. Ibid., p. 43.
  3. Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. 2, 1883, p. 168, § CCXXXVIII.

Articles connexes

Liens et documents externes