Rémi Mauger

De Wikimanche

Rémi Mauger, né à Herqueville en 1958[1], est un journaliste et documentariste de la Manche.

Fils d'agriculteurs, il entame une carrière de journaliste à FR3, TF1, Antenne 2 et RFI. Il collabore également avec la radio libre parisienne Gilda la Radiopolitaine[2].

Embauché à FR3 Normandie-Caen en 1985[2], il anime des magazines, réalise des reportages, et présente les journaux[3].

En parallèle, il réalise des documentaires sur la Normandie dont La mère Denis, sa vie, son œuvre, Fugue en sol mineur, L’honneur perdu des paysans, La Vache dans tous ses états, Bobosse, le flibustier du blocage. En 1998, il tourne Thérèse superstar (Prix du documentaire au Festival du Film d’histoire de Pessac en 1997) sur Thérèse de Lisieux, à propos de laquelle il a publié l'année précédente Thérèse de Lisieux ou La grande saga d'une petite soeur : 1897-1997 avec Bernard Gouley et Emmanuelle Chevallier[1], et en 2000, Atomes crochus (sélectionné pour le FIPA en 2000), dans lequel il retrace l'implantion de l'usine de retraitement de la Hague, vécue par les agriculteurs, dont son père, qui y a été embauché[3].

Pour France 3, il tourne à partir de 2003 Paul dans sa vie, consacré à un agriculteur d'Auderville[3]. Primé, loué par la presse, le film a les honneurs d'une sortie nationale au cinéma, et reste plus d'une année à l'affiche à Cherbourg-Octeville.

Suite à cela, il signe les textes accompagnant les photographies de Philippe Truquin dans l'ouvrage Paul et les autres : paysans d'un bout du monde, préfacé par Gilles Perrault[1].

En 2008, sort un nouveau documentaire, Un siècle à nous deux, recueillant le témoignage de résistants normands[1].

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2 et 1,3 Notice n°FRBNF13177024, catalogue OpalePlus, BNF.
  2. 2,0 et 2,1 [1]
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 [2]