Pride of Cherbourg

De Wikimanche

Pride of Cherbourg (« Fierté de Cherbourg ») est le nom de bateaux liés au département de la Manche.

Ils sont en service sur la ligne Cherbourg-Portsmouth pour le compte de la compagnie P&O European Ferries.

  • Pride of Cherbourg, en service de mai 1989 au 9 juillet 1994, remplacé par le Pride of Cherbourg II
Il est construit en 1975 au Danemark, par les chantiers Aalborg Værft AS. Il navigue sous le nom de Viking Voyager pour le compte de la compagnie Townsend Thoresen. Remplacé par le Pride of Cherbourg II, il est vendu en 1994 à la compagnie Fred Olsen Lines et navigue aux îles Canaries sous le nom de Banaderos. En 2000, il est rebaptisé Barlovento, avant d'être acheté en 2005 par la SAOS Ferries et de devenir le Samothraki, navigant dans les îles grecques.
  • Pride of Cherbourg II, en service du 10 juillet 1994 à août 2002, renommé Pride of Cherbourg A
Il est construit en 1974 au Danemark, par les chantiers Aalborg Værft AS. Il navigue pour le compte de la compagnie Townsend Thoresen sous le nom de Viking Valiant. En 1989, il est rebaptisé Pride of Le Havre. Il est affecté sur les lignes Southampton-Le Havre et Southampton-Cherbourg. En 1994, il devient le Pride of Cherbourg et, brièvement, en 2002 le Pride of Cherbourg A. Acheté la même année par la compagnie égyptienne El Salam Maritime, il devient le Pride of Al Salam 1. En 2004, il est rebaptisé Nador puis Mogador en 2005. Il est démoli en Inde en 2010.
Il est construit en 1995 aux Pays-Bas par les chantiers Van der Giessen de Noord. Il navigue sous le nom de Isle of Innisfree pour le compte de la compagnie Irish Ferries. En 2002, il est renommé Pride of Cherbourg. En 2005, il est acheté par la compagnie Stena Line. Réaménagé à Gdańsk (Pologne), il est rebaptisé Stena Challenger. En 2007, il est acheté par la compagnie néo-zélandaise Interislander et devient le Kaitaki.