Presse à Cherbourg

De Wikimanche

La presse à Cherbourg a des origines anciennes.

Historique

À l'exception d'un feuille révolutionnaire sous la Première République, et de feuilles légales, Cherbourg ne possède pas de journal local pendant le premier tiers du XIXe siècle. C'est seulement au commencement de l'année 1833 qu'apparaît le premier périodique, rédigé et imprimé dans la ville : il a pour titre : Le Journal de Cherbourg[1].

Plus de vingt journaux naissent ensuite, principalement dans la période comprise entre 1882 et 1898, et, après une existence parfois mouvementée, finissent par disparaître[1].

Les uns, comme La Revue de Cherbourg (1840-1842), Le Commerce (1850-1851), Le Républicain (1884), La Petite Manche (1888-1889), La Dépêche de Cherbourg (1893), Le Moniteur de la Manche (1889), Cherbourg-Revue (1891), Le Socialiste de la Manche (1894-1895), Le Droit du Peuple (1895), Le Petit Cherbourgeois (1890), vivent de six mois à un an[1].

D'autres ont seulement quelques numéros, tels que L'Écho du Club démocratique de Cherbourg (1848), Le Courrier (1862), Le Ponton (1871) aux six numéros manuscrits avec comme sous-titre « Journal des détenus politiques en rade de Cherbourg, vaisseau La Ville de Nantes, batterie haute, 1871 », L'Électeur cherbourgeois (1884), Le Falot (1884), Le Prolo (1885), La Gazette agricole (1896), Le Travailleur (1898)[1].

D'autres enfin, plus sérieusement dirigés ou plus heureux, parcourent un cycle plus long. Ainsi : La Digue (1869-1872), L'Impartial (1883-1888), L'Indépendant (1883-1890), L'Avenir (1885-1887), Le Progrès (1889-1894), L'Information (1896-1898), Le Rappel (1893-1895), Le Nouvelliste (1880-1895)[1].

Au début du XXe siècle, quatre titres demeurent : Le Phare, La Vigie, Le Réveil de la Manche et La Croix[1].

Liste des titres de presse

  • 1792-1793 : Les Entretiens patriotiques
  • 1815-1832 : Feuille d'annonces judiciaires, commerciales et maritimes de Cherbourg
  • 1829 : Journal de Cherbourg et de l'arrondissement. Feuille d'annonces légales et judiciaires
  • 1833-1862 : Le Journal de Cherbourg
  • 1836-1837 : Gazette de Cherbourg
  • 1837-1940 : Le Phare de la Manche
  • 1848 : L'Écho du club démocratique de Cherbourg
  • 1848 : L'École
  • 1848-1849 : L'Éducation
  • 1849 : La République du Peuple
  • 1849 : L'Ami du peuple
  • 1861-1906 : La Vigie de Cherbourg
  • 1862 : Le Courrier de Cherbourg
  • 1869-1871: La Digue de Cherbourg
  • 1871 : Le Ponton
  • 1880-1895 : Le Nouvelliste de Cherbourg et de la Manche
  • 1881-1882 : La Revue de Cherbourg
  • 1883-1890 : L'Indépendant
  • 1884 : L'Électeur cherbougeois
  • 1884 : Le Républicain de Cherbourg et de la Manche
  • 1885 : Le Prolo – Organe des mécontents
  • 1885-1887 : L'Avenir cherbourgeois
  • 1885-1888 : La Manche illustrée
  • 1886 : Le Progrès cherbourgeois
  • 1888 : Bulletin des sociétés populaires de Cherbourg et du département de la Manche
  • 1888-1889 : L'Avant-garde
  • 1888-1889 : La Petite Manche
  • 1889-1890 : La Croix – Supplément à La Croix de Paris
  • 1889-1890 : Le Réveil cherbourgeois
  • 1889-1894 : Le Progrès de Cherbourg et de l'arrondissement
  • 1890-1893 : La Chronique cherbourgeoise
  • 1890-1924 : Le Réveil
  • 1891-1892 : Cherbourg-revue
  • 1892 : Le Falot cherbourgeois
  • 1892 : L'Impartial cherbourgeois
  • 1893 : La Dépêche de Cherbourg
  • 1893-1895 : Les Petites affiches de Cherbourg
  • 1893-1895 : Le Rappel de la Manche
  • 1893-1895 : Le Réveil illustré
  • 1893-1897 : La Croix de Cherbourg et Chronique de Cherbourg
  • 1894-1895 : Le Socialiste de la Manche
  • 1894-1896 : La Croix de la Manche – édition de Coutances et Saint-Lô
  • 1895 : Le Droit du peuple
  • 1895-1898 : L'Information
  • 1895-1899 : Le Socialiste de l'Ouest
  • 1896 : Le Petit Cherbourgeois
  • 1896-1898 : Gazette agricole et commerciale de la Manche
  • 1897 : L'Écho de Cherbourg
  • 1897-1903 : Supplément politique et agricole de La Croix de la Manche
  • 1897-1915 : Le Coopérateur cherbourgeois
  • 1897-1941 : La Croix de la Manche
  • 1898 : Cherbourg-Revue
  • 1898 : Le Travailleur
  • 1899 : L'Union de la Manche
  • 1899-1903 : La Ligue du commerce
  • 1899-1904 : Le Réveil maritime
  • 1900-1904 : La Presse chrétienne
  • 1902 : Le Progrès
  • 1903 : Cherbourg-Commerce
  • 1903 : Le Petit cherbourgeois illustré du dimanche
  • 1904-1905 : L'Union socialiste cherbourgeoise
  • 1904-1908 : La Coopération socialiste
  • 1904-1908 : Cherbourg-Éclair et Réveil maritime
  • 1905 : L'Union socialiste
  • 1905-1940 : La Dépêche de Cherbourg et de la Manche
  • 1906-1907 : Le Petit républicain
  • 1907 : Cherbourg-Express
  • 1908 : L'Éclaireur
  • 1910 : Le Cherbourgeois
  • 1910 : Le Travailleur
  • 1910-1912 : Le Courrier de l'Ouest
  • 1910-1935 : L'Avenir de la Manche, socialiste et syndicaliste
  • 1918 : Le Coup de canon
  • 1918-1927 : L'Avenir de l'Ouest
  • 1918-1927 : Le Crachin
  • 1919-1925 : L'Indicateur cherbourgeois
  • 1919-1940 : Le Petit normand
  • 1921 : Cherbourg-sports
  • 1921-1922 : La République démocratique de Cherbourg
  • 1921-1939 : La Voie sociale
  • 1922-1924 : L'Étincelle normande – Echo des campagnes
  • 1922-1939 : Le Communal de la Manche
  • 1924-1944 : Le Réveil de la Manche
  • 1927-1930 : La Vigie républicaine
  • 1928-1929 : La Manche économique
  • 1929-1939 : Le Ligueur de la Manche
  • 1930-1933 : L'Union républicaine de la Manche
  • 1930-1937 : Le Nouvelliste de la Manche
  • 1934 : Cherbourg-Demain
  • 1934-1937 : La Lutte antifasciste
  • 1936-1937 : L'Avenir de la Manche syndicaliste
  • 1936-1939 : L'Avenir de la Manche
  • 1937-1940 : La Manche syndicale

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3, 1,4 et 1,5 G. Féron, « La presse et le théâtre », Cherbourg et le Cotentin, impr. Le Maout, 1905.