Place du Champ-de-Mars (Saint-Lô)

De Wikimanche

Vue ancienne

La place du Champ-de-Mars est une voie de Saint-Lô.

C'est la plus grande place de Saint-Lô.

Situation

Cette esplanade, reçoit, au sud-ouest, la rue de Beaucoudray et est bordée, à l’est, par la rue Vieillard-de-Boismartin.

Chargement de la carte...


Histoire

Avant les bombardements de 1944, elle était entourée d'une double rangée d'arbres et accueillait foires et marchés [1].

Pendant le reconstruction de la ville, elle est occupée par de nombreuses baraques en bois[1].

En 1949, Marcel Mersier supervise la construction de sept immeubles sans affectation immédiate (ISAI), implantés perpendiculairement à la place, côté sud[2].

Sa physionomie est modifiée lors de la construction du centre culturel Jean-Lurçat entre en 1987 et 1989[1].

Un projet d'aménagement, confié en 2015 à l'architecte Julien Schnell, prévoit de faire de la place le « poumon vert » de la ville [3]. Coût : 1,4 million d'euros, avec la suppression d'une cinquantaine de places de stationnement automobile et la création d'une grande aire de jeux pour les enfants [3].

Bâtiments remarquables

Commerces et autres activités

  • Shopi (alimentation) [4]
  • N° 1 : La Poste [4]
  • N° 2 : Le Briovère (café) [4]
  • N° 4 : Meilleurstaux.com [5]
  • N° 9 : Présence verte (téléassistance à domicile) [6]
  • N° 11 : Centre sportif Fernand-Beaufils (escrime)
  • N° 30 : Spar (épicerie) ; Quincaillerie Montaigne ; Montaigne / Proxi Confort [7]

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Élèves du Collège Pasteur, « Le centre culturel Jean-Lurçat », Regard architectural, 2017 (lire en ligne)
  2. Élèves du Collège Pasteur, « Les 7 immeubles du champ de Mars », Regard architectural, 2017 (lire en ligne)
  3. 3,0 et 3,1 Julien Molla, « La future place du Champ-de-Mars dévoilée », Ouest-France, 23 avril 2015.
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Portail des commerces de Normandie, site Internet, 2000 (lire en ligne)
  5. Côté Manche, n° 261, 15-21 mars 2017.
  6. Côté Manche, n° 140, 18-24 juin 2014.
  7. « La quincaillerie Montaigne reste en famille », Ouest-France, site internet, 29 novembre et 1er décembre 2014 (lire en ligne)

Lien interne