Pierre Appell

De Wikimanche

Pierre Appell.

Pierre Hubert Alexandre Henri Appell, né à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines) le 3 juillet 1887, mort à Paris le 19 décembre 1957, est un homme politique et écrivain de la Manche, officier de marine de profession.

Fils de Paul Appell, mathématicien, recteur de l'université de Paris, il entre à l'École navale en 1905 pour en sortir en 1907. Il participe à la Première Guerre mondiale. Il met fin à sa carrière militaire active en 1920. Il devient chef de cabinet de son oncle Paul Painlevé (1863-1933) [1].

Il est élu député de la Manche aux élections législatives de 1928. Il siège à l'Assemblée nationale jusqu'au 31 mai 1936, sur les bancs des Républicains socialistes.

Il est sous-secrétaire d'État aux Travaux publics et au tourisme du 31 janvier 1933 au 24 octobre 1933, dans le gouvernement d'Édouard Daladier.

Arrivé en troisième position aux élections législatives de 1936, il refuse de se désister en faveur du candidat républicain le mieux placé et provoque la défaite du socialiste Raymond Le Corre et l'élection du MPR Léon Vaur [1]. Il retourne à Paris. Il est fait de nouveau appel à lui après la Libération pour prendre la tête des listes radicales aux élections législatives d'octobre 1945 et de juin 1946. Mais il est sèchement battu et abandonne la politique pour se consacrer à ses affaires [1].

Bibliographie

Activités dans les sociétés savantes

Distinctions

  • Commandeur de la Légion d'honneur

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Jean Quellien, Les Élections dans la Manche, éd. Ocep, 1973, p. 268.

Lien interne

Lien externe