Orage et tempête exceptionnels à La Colombe (1705)

De Wikimanche

Orage et tempête exceptionnels à La Colombe en décembre 1705

« Il est à remarquer que cette année 1705 il a esté presque 6 mois sans tomber d'eau que quelque petit peu sur la fin septembre à octobre ce qui a faict que les menues graines comme sarazins, orges, avoines, beaucoup n'ont point levé ny cru ; que les Adventz de Noël ont esté suiviez d'orage, tonnerre, ventz et pluies en si grande quantité et abondances que plusieurs ont esté noyés, maisons à ruines, plants brisés, plus que de mémoire d'homme on n'eust vü. Ce jeudy 17e décembre venat au 18e qui estoit les Quatre Temps, le tonnerre tomba sur la tour de ce lieu viron dix heures et demye de nuict, qui abatit le bout du clocher vers couchant, brisa les careaux de la charpente et couverture de la tour ; les pots qui portoit la grosse cloche avec les liens et boulversa et brisa le plancher de contre les cloches, tomba par dedans ladite tour par faisant une fente, brisant les cailloux les plus gros par ou il passoit, vint tomber sur la voute, la perça contre la muraille, tomba dans l'église et fist une sortie par dessous la vittre de ladite tour emportant les cailloux et fist une sortie par dehors au pied de la tour ou il brisa des cailloux d'une grosseur et pesenteur prodigieuse et fist un creu au pied de ladite tour dans la terre et ne se contenta pas de briser la tour, le mesme ou un autre tonnerre tomba sur la muraille, et en après viron 25 à 30 pieds, fist un trou à la muraille du mesme costé du cœur pour rentrer dans l'église ou il fist une ouverture entre les careaux d'une vitre et du costé de ladite vitre il fist une trace de qualtre doigts et viron qualtre pieds de longueur dont il emporta les cailoux et la chaud sur l'autel et une party contre les tableaux et fist plusieurs trous à celuiy du St-Rosaire, les cailoux, l'ardoise et festure de ladite tour beaucoup furent emportés plus de 200 marches. Il y a une perte très considérable."

"Le mercredi 29 déc. 1705 depuis viron deux heures de matin jusqu'à viron 6h. Du matin, il est venu une telle tourmente de vent que l'église de ce lieu, tant aux murailles, careaulx et croisilons (sic) desus le superficie, couverture, festure ont entièrement esté brisée et l'ont ne peut estimer la perte ensuitte de l'accident précédent et sans pouvoir y apporter secours. Les maisons, plans et arbres dans presque tout le pays renversés, ce que de mémoire d'homme on n'en avoit vü autant et dont la perte ne se peut estimer ; les eaux entièrement débordées. La grosse de ce présent a esté fournye le 11 janvier 1705 entre les mains de Sr de la Valette-LeMaistre, avocat à Coutances suivant son acquis. »

Source

  • Registres paroissiaux