Naufrage du Ville de Lisbonne

De Wikimanche

Le Ville de Lisbonne est un trois-mâts goélette à vapeur jaugeant 1 292 tonneaux construit en 1880 naviguant sous pavillon français.

Parti des mers de Chine, le steamer rallie son port d'attache Le Havre avec une cargaison de riz.

Dans la nuit du 16 au 17 février 1883 [1], le navire se trouve, au large du cap de la Hague, pris dans les brumes. Les courants à cet endroit sont d'une extrême violence. Vers 4 h, le trois-mâts heurte avec violence le récif des Petites Grunes, à un mile du phare de la Hague. La coque se perce et l'eau s'engouffre dans la cale noyant rapidement la chaufferie.

Sur ordres de son commandant, l'équipage évacue le navire avec ses canots de sauvetage. La mer très formée rend délicate les opérations d'évacuation. Sitôt arrivé à la côte, le commandant demande l'aide de sauveteurs pour récupérer son navire.

La tempête faisant rage, les courants étant extrêmes, le steamer est très vite considéré comme perdu. Il se brise en deux et sombre.

Notes et références

  1. 1884, selon Pierre Anquetil, La Hague fouille dans son passé, Cherbourg, Édition La Dépêche, 1974, p. 5.