Naufrage de l'Edwige (1960)

De Wikimanche

L'Edwige est un bateau de pêche de la Manche.

Le 9 janvier 1960, à 6 heures, le patron du cordier de 24 tonneaux, l'Edwige, annonce regagner le Port de Saint-Vaast-la-Hougue après sa pêche. Mais il ne réapparaît au port, alors qu'une tempête s'est lèvée sur la Manche et l'Atlantique[1].

Les recherches entreprises le jour même par deux autres bateaux, le Bel-Espoir et la Sainte-Thérèse, sont vaines. Le lendemain, la marée rejette des morceaux d'épaves qui laissent à penser que le bateau aurait sauté sur une mine marine détachée des fonds par la tempête[1].

Huit marins périssent : le patron Louis Contamine, les marins Lucien Maillard, Charles Le Terrier, Roger Lescroel, son frère Eugène, Emile Fichet, Louis Lecoq et Alfred Leveillé[1].

Quatre mois plus tard, un autre cordier saint-vaastais disparait en mer.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 «Le naufrage de l'“Edwige” laisse vingt-quatre orphelins», Le Monde, 12 janvier 1960.