Michel Courtin de la Gervaisière

De Wikimanche

Michel Joseph Courtin, sieur de la Gervaisière, né à Saint-Lô le 13 décembre 1752, mort à La Barre-de-Semilly le 2 septembre 1807, est un personnalité judiciaire de la Manche.

Né dans la paroisse de Notre-Dame de l'union de Jean Joseph Courtin (1701-1768), sieur de la Gervaisière, conseiller du Roi pour l'élection de Saint-Lô, et de Françoise Marguerite Mauger, Michel Courtin est à son tour conseiller du Roi en l'élection de Saint-Lô, puis rapporteur du point d'honneur de la ville de Carentan, magistrat et procureur de Saint-Lô en 1790.

Il acquiert de nombreux biens nationaux, notamment à La Barre-de-Sémilly où il s'installe, et siège au conseil général de la Manche.

Il épouse en 1778 à Jeanne Françoise Marguerite Simon, fille de Jean Baptiste Simon, sieur de Boissimon, chirurgien juré du Roi et chirurgien de l’hôpital de Saint-Lô. L'une de leur fille, Mélite, épouse Félix Samson-La Valesquerie.

Voir aussi