Maurice Durchon

De Wikimanche

Maurice Durchon, né à Cherbourg en 1921, mort à Agon-Coutainville en novembre 1994, est une personnalité scientifique de la Manche.

La zoologie pour matière première

  Ancien élève du lycée Victor-Grignard, Maurice Durchon prépare une licence de sciences de 1942 à 1944 [1]. Malgré des difficultés accrues pendant la période d’occupation, il est licencié en juin 1944 [1]. Le 1er novembre 1945, il est appelé en qualité d’assistant de zoologie, à la faculté des sciences de Caen [1].

Chef de travaux de zoologie, le 1er octobre 1949, à la même faculté, il réorganise le laboratoire maritime de Luc-sur-Mer (Calvados), détruit lors des événements de juin 1944 [1]. En juin 1952, il soutient brillamment, avec félicitations du jury, une thèse de docteur es-sciences. L’étendue de ses travaux obtient un grand retentissement, même à l’étranger [1].

C’est alors que les avancements se succèdent rapidement : nommé maître de conférences de zoologie à la Faculté des sciences d’Alger, le 1er novembre 1955, puis professeur, le 1er janvier 1955, professeur titulaire à titre personnel, toujours à Alger, le 1er janvier 1958 [1]. Il occupe les fonctions de professeur titulaire de la chaire de zoologie de Lille en 1959, où il crée un important laboratoire de biologie animale [1]. Il est successivement directeur de l’UER de biologie, du laboratoire maritime de Wimereux (Pas-de-Calais), du Centre de recherche sur la cellule, membre du conseil scientifique du Centre de recherche sur le cancer et membre élu du Comité national du CNRS [1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier.