Matthew B. Ridgway

De Wikimanche

Matthew B. Ridgway.

Matthew B. Ridgway, né à Fort Monroe (États-Unis) le 3 mars 1895 et mort le 26 juillet 1993, est une personnalité militaire liée à la Manche.

Sorti de l'académie militaire en 1917 et diplômé de l'école d'état-major, il occupe des postes de commandement entre autres en Chine, aux Philippines et au Nicaragua.

Il fait partie de l'état-major de l'armée américaine jusqu'en 1942. Il prend la même année le commandement de la 82e division d'infanterie qui devient alors la 82e division aéroportée.

Après des opérations en Afrique du Nord, en Sicile et en Italie du Sud, la division prend part à l'opération Overlord et Matthew B. Ridgway est parachuté avec ses hommes autour de Sainte-Mère-Église, plus précisément à La Fière.

Les succès de la 82e division airborne lui permettent d'obtenir le commandement du XVIIIe Corps de troupes aéroportées en août 1944. Il dirige son unité avec brio au cours de rudes combats dans les Ardennes, puis à travers l'Allemagne jusqu'à la jonction avec les troupes soviétiques en mai 1945.

Il devient commandant en chef des armées américaines en Méditerranée en 1945 puis commandant en chef de celles stationnées en Corée en 1951.

Il succède à Dwight David Eisenhower en 1952 et devient commandant en chef des forces alliées en Europe.

En juin 1952, il vient à Sainte-Mère-Église fleurir la borne 0 de la Voie de la Liberté [1].

En 1953, il passe chef d'état-major de l'armée américaine.

Il prend sa retraite en 1955.

Notes et références

Lien interne