Marvin Musquin

De Wikimanche

Marvin Musquin né à La Réole (Gironde) le 30 décembre 1989, est une personnalité sportive liée à la Manche, pilote de motocross de profession.

Carrière

Il monte pour la première fois sur une moto vers l'âge de quatre ans et participe à sa première course à six ans.

Il intègre l'équipe de France espoir et devient champion d'Europe cadets 85 cm³ en 2004.

En 2006, il se place à la troisième place du championnat du monde junior 125 cm³.

En 2007, il devient champion de France élite 125 cm³.

En 2008, il termine à la 14e place le championnat du monde MX2-GP sur Honda.

Il remporte son premier grand prix en Bulgarie, première manche de la saison MX2-GP 2009. La suite de la saison est du même acabit : il gagne entre autres au Royaume-Uni, en France et en Belgique. Il débute la saison sur Honda et prend la première place du classement général du championnat du monde après le grand prix d'Espagne. Il rompt alors son contrat avec son écurie et rejoint le team officiel KTM. Il devient champion du monde 2009 et enchaine une saison semblable en 2010 et se succède à lui-même, toujours sur KTM.

Il décide alors de s'engager sur le circuit américain [1]. Il s'installe dans les premières places des classements des compétitions américaines auquelles il participe et accroche bien souvent le podium final [2].

En 2012, il gagne une épreuve de motocross (MX) aux États-Unis. Il passe ensuite en supercross (SX) [3].

Engagé dans le championnat 250 américain de supercross, il remporte, le 2 mars 2013, sa première course sur le circuit mythique de vitesse de Daytona (Floride). Pour l'occasion, la piste est recouverte de sable. Il boucle les quinze tours du circuit avec 15 secondes d'avance sur son premier poursuivant. Ce succès le place à la troisième place du championnat [3]. Sur l'ensemble de la saison, il termine sept fois sur le podium en neuf courses, et gagne quatre fois : Daytona, Toronto, Indianapolis et Minneapolis. Il se classe second du championnat, à trois petits points de Willian Hahn (195 contre 198 points) [2].

Il fait partie du cercle restreint des Français vainqueurs aux États-Unis : Bayle, Pichon, Tortelli et Vuillemin [3].

Il rentre une fois par an en France et passe ses vacances dans la Manche avec sa femme Mathilde originaire du département [1].

Le 8 septembre 2013, il organise une journée d'entrainement sur le circuit de Gorges et y invite tous ses supporters pour une rencontre unique [1].

Le 27 septembre 2015, il est sacré champion du monde par équipe à Ernée (Mayenne) avec ses compatriotes Gautier Paulin et Romain Febvre. Il renouvelle sa performance de 2014 réalisée en Lettonie [4].

Palmarès

  • 2007 : Champion de France de MX2
  • 2009 : Champion de France Élite MX2
  • 2009 : 4e du Supercross de Paris-bercy
  • 2009 : Vainqueur du MX des Nations (individuel ; 2e par équipe)
  • 2009 : Champion du monde MX2
  • 2010 : Champion du monde MX2
  • 2011 : 2e du MX des Nations (par équipe)
  • 2013 : Vice-champion de la Côte Est de SX US (vainqueur de quatre SX)
  • 2014 : Champion du monde MX des Nations (par équipe)
  • 2015 : Champion du monde MX des Nations (par équipe)

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Ouest-France, 4 septembre 2013 (Lire en ligne).
  2. 2,0 et 2,1 Résultats sur le site officiel du pilote (Lire en ligne).
  3. 3,0 3,1 et 3,2 L'Équipe, 11 mars 2013.
  4. « La France remporte le Motocross des Nations », L'Équipe, site Internet, 27 septembre 2015 (lire en ligne).

Lien externe