Maringotte

De Wikimanche

Les voitures de Genêts, appelées maringotes

La maringotte ou maringote est un ancien véhicule hippomobile de la Manche.

La maringotte est notamment utilisée pour transporter les touristes jusqu'au Mont-Saint-Michel, depuis Genêts à travers les grèves[1]. Le trajet prend une heure [1]. « Ces hautes carrioles tirées par deux chevaux attelés en flèche sont précédées par un guide qui sonde le sol avec un tât. » [1].

En juin 2013, Transdev, la filiale de Veolia met en place une navette hippomobile payante qui, en 25 minutes, relie le parc de stationnement au Mont-Saint-Michel, en empruntant le pont-passerelle. Norbert Coulon, éleveur de Saint-Malo-de-la-Lande met ses chevaux à disposition, mais les relations entre l'éleveur et Transdev deviennent conflictuelles. L'affaire est portée en justice, Transdev est condamnée; après une interruption, le service reprend en avril 2014 avec d'autres chevaux. [2]

Elles sont prévues pour transporter 500 personnes par jour et leur apparence n'a rien à voir avec celle des maringottes du 19e siècle.

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 Alain-François Lesacher, Le Sentier des douaniers en Normandie, éd. Ouest-France, 2008, p. 4.
  2. « Maringotes du Mont-Saint-Michel : Transdev (Véolia) condamnée à verser un million d'euros à l'éleveur de chevaux », FR3 Normandie, 1e juillet 2014 (lire en ligne)