Marigny-le-Lozon

De Wikimanche

Marigny-le-Lozon est une commune du département de la Manche située dans le canton de Saint-Lô-1.


Commune de Marigny-le-Lozon Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 5' 55.74" N, 1° 14' 34.32" W (OSM)
Arrondissement Saint-Lô
Chargement de la carte...
Canton Saint-Lô-1
Intercommunalité Saint-Lô Agglo
Gentilé à définir
Population 2 645 hab. (2017)
Superficie 19,17 km²
Densité 138 hab./km2
Altitude 4 m (mini) - 112 m (maxi)
Code postal 50570
N° INSEE 50292
Maire Fabrice Lemazurier
Communes limitrophes de Marigny-le-Lozon
Feugères Remilly-les-Marais Le Mesnil-Eury
Hauteville-la-Guichard
Le Lorey
Marigny-le-Lozon Montreuil-sur-Lozon, Thèreval
Le Mesnil-Amey
Cametours Carantilly Quibou

Périmètre de la commune nouvelle.
Périmètre de la commune nouvelle.



Géographie

La commune s'inscrit dans le Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin.

Elle est traversée par le Lozon.

Toponymie

Attestations anciennes

Pour Marigny :

Étymologie

La commune nouvelle reprend les toponymes des anciennes communes, Marigny et Lozon, la seconde tirant son nom de la rivière, le Lozon, qui traverse son territoire, mais aussi celui de Marigny.

Le toponyme Marigny est lui issu de l'anthroponyme roman Marinius [1][2].

Histoire

Patrouille américaine en 1944

19e siècle

En 1832, Saint-Louet-sur-Lozon (742 habitants en 1831) et Saint-Ébremond-sur-Lozon (95 habitants) fusionnent pour former la commune de Lozon.

Seconde Guerre mondiale

Témoignage d'un habitant de Marigny, sur le bombardement du 13 juin 1944 qui détruit les deux tiers de la commune :

« Vers neuf heures trente, après une journée agitée, mais sans que rien le fasse prévoir, subitement une vague de bombardiers s'abat sur le bourg ; en quelques secondes, des dizaines de bombes s'écrasent au sol dans un fracas épouvantable... Les bombardiers passent et repassent. Le centre du bourg est écrasé... Les gens atterés s'enfuient en criant vers les champs... mais les bombardiers reviennt, vrombissent de plus belle, semant la mort, le feu, les blessures, la mort... Le bourg offre un impressionnant spectacle de ruines et de mort[3]... »

Réforme territoriale

La commune de Marigny-le-Lozon est créée le 1er janvier 2016 par la fusion des communes de Marigny et Lozon, sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 relative à la réforme des collectivités territoriales.

Démographie

De la Révolution à 2016

--- Voir les sections « Démographie » de Lozon et Marigny.

Depuis la fusion

Liste des communes historiques
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Canton
Marigny 50292 CA Saint-Lô Agglo 10,31 2 346 (2017) 228 Saint-Lô-1
Lozon 50280 CA Saint-Lô Agglo 8,86 299 (2017) 34 Saint-Lô-1

Administration

Les maires

Période Identité Parti Qualité Observations
2016-actuel Fabrice Lemazurier SE responsable équipe conseil maire de Marigny

--- Pour les anciens maires des communes historiques, voir les sections « Administration » de : Administration de Lozon et Administration de Marigny.

Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h - 12 h 14 h - 18 h
Marigny - Mairie et église.JPG

Adresse : 1, place Westport
50570 Marigny-Le Lozon

Tél. 02 33 55 15 26
Fax : 02 33 55 33 76
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Officiel
Commentaire :
Source : Site officiel de la commune (7 octobre 2016)

Mardi 9 h - 12 h 14 h - 18 h
Mercredi 9 h - 12 h 14 h - 18 h
Jeudi - 14 h - 18 h
Vendredi 9 h - 12 h 14 h - 18 h 30
Samedi - -


Mairie déléguée de Lozon

  • le mardi de 10 h à 12 h
  • le vendredi de 16 h 30 à 18 h 30

Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Église de Lozon
Rives du Lozon
à Lozon
  • Église de Saint-Louet (15e)
  • Rives du Lozon
  • Manoir d'Hubertant (16e)
  • La Cousinière (17e)
  • Château de Saint-Ébremond (17e) : restes
à Marigny
  • Église Saint-Pierre, de style néo-gothique (13e, 15e)
  • Butte du Castel, édifice fortifié, inscrit aux Monuments historiques
  • Stèle du cimetière américain : plus de 3 000 soldats américains reposent entre 1944 et 1948 dans un cimetière provisoire à Marigny [4]
  • Mémorial Cobra 1944, ouvert en 2002
  • Square Jacques-Bainville
  • Groucy (1636) : portail
  • Étang (1 ha)
  • Val du Lozon

Le cimetière allemand n'est pas situé à Marigny mais à Thèreval

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

Économie

  • Agrial : Point vert
  • Agri Demeter : négoce agricole
  • Chaudr'eau : chaudronnerie et tuyauterie industrielle
  • Duez Auto Légende : restauration voitures de collection
  • Eurocibles : éditions de livres régionaux
  • FORmail+ : services et prestations informatiques
  • Imprimerie Garlan
  • Gaz Bike : spécialiste du deux roues
  • TP Genet : travaux publics
  • Jambons du Bocage
  • Maisons Monrocq
  • Plast'eau : solutions de récupération d'eau de pluie
  • Techn'eau : traitement des eaux
  • Établissements Yon : clôtures, horticulture
  • Moulin à papier (disparu)

Transports

Ligne Manéo
SNCF
  • Liaison Saint-Lô-Coutances (arrêt de l'autocar rue du 13-Juin)

Éducation

Culture

Jumelage

  • Marigny-Somosches (Roumanie)

Sports

  • Badminton
  • Cyclisme : Duo Normand ; Amicale cycliste du canton de Marigny (ACCM)
  • Football : ES Marigny LMV ; GRJS de l'Osier (jeunes)
  • Gymnastique
  • Handball : Amicale laïque Marigny Handball
  • Judo
  • Modélisme naval : Miniflotte-50 ; étang
  • Pêche : étang
  • Pétanque
  • Randonnée
  • Tennis : AS des Cœurs / Tennis club de Marigny

Bibliographie

  • Marcel Cauvin, « Le protestantisme dans le Cotentin : église de Groucy (à Marigny) », Bulletin de la Société de l'histoire du protestantisme français, 115e année, janvier 1969
  • J. Musset, « Manoir d'Hubertant à Lozon », Annuaire des cinq départements normands, congrès de Saint-Lô, 1998, p. 30-32

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, éd. Larousse, 1963.
  2. 2,0 et 2,1 René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, éd. Charles Corlet, 1996.
  3. Cité par Jean-Pierre Azéma, Philippe Burrin et Robert Owen Paxton, 6 juin 44, Perrin, 2004.
  4. normandie44lamemoire.com (lire en ligne).


Articles connexes