Marcel Audouard

De Wikimanche

Marcel Audouard, né à Portbail en 1921, est un homme politique de la Manche.

Il entre au conseil municipal de Valognes en 1959, et est nommé adjoint chargé des travaux en 1965. Henri Cornat, maire en exercice meurt en court de mandat, en 1968. Marcel Audouard est élu maire de Valognes par les membres du conseil, et reconduit après la victoire de sa liste entière, au premier tour, lors des municipales de 1971[1].

Il inaugure les Mimosas, l'hôpital et la maison de retraite, le centre de secours et le centre des impôts, suit la construction de la gendarmerie rue de Poterie, l'ouverture du musée du cidre et celui de l'eau de vie. Il accompagne le développement de la commune avec la création des lotissements du Quesnay, Barbey-d'Aurevilly, rue du Pavillon, le Haut-Gallion, la rue Saint-Lin, l'avenue de la Gare, la résidence des Hortensias, le Petit-Hamel, la préfiguration de la Zone d'activités d'Armanville[1].

Il quitte la mairie en 1977[1].

Boucher de profession, il dirige l'abattoir de Cherbourg de 1980 à 1991[1].

Il réside boulevard Félix-Buhot[1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « Marcel Audouard :“J'ai été surpris et ému” », La Presse de la Manche, 26 octobre 2011.