Marc Regnouf de Vains

De Wikimanche

Marc Valentin François Regnouf dit de Vains, né à Avranches le 4 octobre 1778 et mort dans la même commune le 15 novembre 1843 [1], est un homme politique de la Manche, propriétaire de son état.

Son père Jacques Regnouf est écuyer et gendarme de la garde ordinaire du Roi[1]. Il hérite du manoir de Vains de son père. Il épouse , en 1803, Mlle Payen de Chavoy. En 1842, ils achètent une maison, au n°11 de la rue Sauguière, aujourd'hui rue Louis-Millet[2].

Il est maire de Vains de 1813[2] à 1822.

Il est élu député de la Manche le 22 août 1815. Il siège jusqu'au 5 septembre 1816. Il est de nouveau élu à la Chambre des députés le 13 novembre 1820, le 20 novembre 1822 et en 1824. Il siège jusqu'en 1827.

Il est anobli par lettres patentes du 22 juin 1816[2].

Il est sous-préfet d'Avranches de 1822 à 1830.

Il est chevalier de la Légion d'honneur[1].

Il a le rang d'écuyer.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 État civil d'Avranches - Acte de décès n° 210
  2. 2,0 2,1 et 2,2 « Barons et Chevaliers du premier Empire : Regnouf », Revue de l'Avranchin, 1906, p. 258.(lire en ligne)

Lien externe