Manufacture des parapluies de Cherbourg

De Wikimanche

Parapluies « Le Véritable Cherbourg » en vitrine à Cherbourg-Octeville.
La manufacture, quai Alexandre-III.

La Manufacture des parapluies de Cherbourg (Mapache) est une entreprise de la Manche, située à Cherbourg-en-Cotentin.

Elle est labellisée Entreprise du patrimoine vivant[1].

Histoire

En juin 1986, Jean-Pierre Yvon, ancien photographe, a l'idée de fabriquer des parapluies dans une ville où cet équipement est célèbre grâce au film Les Parapluies de Cherbourg, tourné par Jacques Demy en 1963 [2]. Il dépose la marque « Le Véritable Cherbourg » et crée trois modèles [3].

Ne connaissant rien au métier, Jean-Pierre Yvon fait d'abord fabriquer ses parapluies par la maison Neyrat-Peyronie à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) [2]. Insatisfait, il décide de créer en 1996 sa propre unité de fabrication à Tourlaville, qui emploie une dizaine de personnes [2].

L'usine fabrique une cinquantaine de parapluies par jour, vendus en moyenne 500 F [2].

En 2011, sortie du « Parapactum », parapluie de protection, qui équipe les officiers de sécurité de la présidence de la République.

En 2012, l'entreprise est à la tête de deux brevets, six marques et treize dessins et modèles [4]. Elle reçoit le trophée de l'Innovation INPI de Basse-Normandie, qui salue « la réussite d'une entreprise qui a su allier qualité et innovation dans un secteur hautement concurrentiel ».

En décembre 2014, la manufacture déménage dans l'ancien immeuble de la Banque de France, situé 22, quai Alexandre-III à Cherbourg-Octeville [5]. Une boutique et l'atelier de broderie s'y installent, qui seront suivis, en mars, par l'atelier de conception [5]. Un musée doit être aménagé à l'étage [5].

Chiffre d'affaires

Il est de 905 400 € en 2014 (1 M€ en 2012 [4]).

Administration

Adresse : 30, rue des Portes
50100 Cherbourg-Octeville
Tél. 02 33 93 66 30
Fax 02 33 08 09 23

Notes et références

  1. Fiche sur patrimoine-vivant.com, consultée le 7 février 2019.
  2. 2,0 2,1 2,2 et 2,3 Jean-Dominique Merchet, « À Cherbourg, la deuxième vie des “parapluies” », Libération, 6 août 1998.
  3. Site officiel.
  4. 4,0 et 4,1 Philippe Legueltel, « Parapluies de Cherbourg high tech », Les Échos, 13 février 2013.
  5. 5,0 5,1 et 5,2 Katell Morin, « Les parapluies de Cherbourg font peau neuve », Ouest-France, 3 janvier 2015.

Articles connexes

Lien externe