Manoir de Cantepie

De Wikimanche

Les différentes parties du manoir.

Le Manoir de Cantepie, situé à Carentan-les-Marais, dans la commune déléguée des Veys, est une ancienne ferme de la Manche, datant du début du XVIe siècle.

Histoire

Après les désastres de la guerre de Cent Ans, l'économie du pays commence à renaître de ses cendres ; Cantepie, comme d'autres fermes-manoirs du département de la Manche, témoigne de cette renaissance.

L'histoire connue du Manoir de Cantepie remonte au XVIe siècle. Il se dressait alors au milieu d'un bocage constitué de prairies, de terres labourées consacrées aux cultures céréalières et de vergers à pommes cidrières.

La tour en façade est typique des manoirs du Plain et du Bessin.

À la jonction des deux corps principaux du logis, une tour octogonale et ses deux tourelles d'escalier sont les signes distinctifs de l'autorité seigneuriale et du caractère noble de la demeure.

Le rez-de-chaussée était réservé à la laverie, la laiterie et surtout la cuisine dotée d'une cheminée servant à la fois de fourneau et de chauffage. La tour - visible en façade - typique des manoirs du Plain et du Bessin, abrite un escalier à vis qui dessert le premier étage réservé aux chambres. En haut de la tour, un cabinet chauffé et éclairé était réservé à l'étude.

Au XVIIe siècle, le manoir s'agrandit d'une grande charretterie à cinq arcades en plein cintre, reposant sur de frêles piles circulaires. La production céréalière, encore dominante sur l'exploitation à cette époque, nécessitait le stockage de nombreux instruments agricoles. À l'opposé, le bâtiment se dote d'une seconde tour d'escalier, rendant les logis indépendants les uns des autres, et d'une petite tourelle défensive, seul vestige du portail d'entrée de l'époque.

Aux XVIIIe et XIXe siècles, de nombreuses dépendances forment un second corps de bâtiment en équerre. Ce sont des étables, écuries et porcheries, le logement des animaux occupant une place de plus en plus importante dans les bâtiments agricoles.

Le mur d'enceinte qui complète le plan en cour carrée de l'ensemble architectural date du XIXe siècle.

Acheté par le Conseil général de la Manche pour 3 millions d'euros, le manoir est rehabilité et inauguré en 1997. Il héberge un temps les services administratifs du Parc naturel régional des Marais du Cotentin et du Bessin . Mis en vente par le Conseil général le 17 septembre 2010, le manoir est racheté en janvier 2015 par un investisseur américain, Srategies Int'l Financial LLC, pour seulement 750 000 € [1]. La propriété devrait servir à l'accueil de touristes américains visitant les plages du débarquement et à l'organisation de séminaires et de réceptions privées [1]. Deux millions de travaux y sont prévus [1]. En mars 2018, le nouveau propriétaire demande l'annulation de la vente pour vices cachés [2].

Protection

Le 26 août 1988[3], le logis est inscrit monument historique pour ses façades et toitures, ainsi que les deux tours d'escalier en totalité, les deux cheminées du 17e siècle situées dans la partie centrale (l'une au rez-de-chaussée, l'autre à l'étage) , les façades et toitures des communs et les vestiges de la tour d'entrée.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Julien Molla, « Le manoir de Chantepie est vendu », Ouest-France, 3 février 2015.
  2. Théophane Leroux, « Manoir de Cantepie : le propriétaire demande l'annulation de la vente », La Manche Libre, site internet, 26 mars 2018 (lire en ligne).
  3. Notice n°PA00110640, base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.

Lien externe