Maison n° 2 des Forges (Sainteny)

De Wikimanche

Maison des Forges avec sa façade caractéristique

La maison n° 2 des Forges, à Sainteny, est un bâtiment d'habitation de la Manche.

Elle est l’œuvre de l'architecte cherbourgeois Pierre-André Le Breton, auteur également d'une autre maison aux Forges, et de la ferme de la Françoiserie au village de la Roserie, à Sainteny[1].

Alors que le hameau est composé de maisons de plain-pied, Pierre-André Le Breton dessine une grande maison bourgeoise à étage dont la réalisation est confiée, entre le 23 décembre 1949, date de l'obtention du permis de construire, et le 18 mai 1952, quand le certificat de conformité des travaux est délivré, à l'entreprise Crespin, installée sur la commune[1].

Les murs en moellons sont ornés, pour l'encadrement des ouvertures et la corniche, de briquettes de parement. Au centre de la façade, une grande baie vitrée se déploie sur toute la hauteur. Le toit en ardoise comporte des lucarnes cintrées[1].

L'étage est desservi à l'intérieur par un escalier en chêne, béton et fer forgé[1].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 Inventaire du patrimoine de la Reconstruction dans la Manche, Conseil général de la Manche, Conservation des antiquités et objets d'art, 2011 (lire en ligne).

Article connexe