Louis Lacombe

De Wikimanche

Louis Lacombe par Étienne Carjat.

Louis Lacombe, né à Bourges (Cher) le 26 novembre 1818, mort à Saint-Vaast-la-Hougue le 30 septembre 1884, est un musicien lié au département de la Manche.

Il est un remarquable pianiste, dont le talent est reconnu au plan international.

Il a composé des centaines d'œuvres. La plus connue, Sapho, a été jouée lors de l'Exposition universelle de Paris, en 1878.

Biographie

Buste au cimetière du Père Lachaise à Paris.

Louis Lacombe est initié à la musique par sa mère. En 1828 - il à 10 ans - ses parents, qui croient à son talent, s'installent à Paris pour favoriser sa carrière. Il est admis au conservatoire en avril 1829. Il est l'élève de Pierre-Joseph-Guillaume Zimmerman (1785-1853) et obtient un premier prix au concours de 1831.

À peine sorti de l'école, il entreprend une tournée en France et en Allemagne, accompagné de ses parents et de sa sœur Félicie, qui est devenue son élève. Il se fixe quelque temps à Vienne, où il écrit ses premières compositions. Il rentre à Paris à la fin de 1840.

Le 30 mars 1843, il se marie avec Magdeleine Simon (1801-1868).

Le 11 septembre 1869, il se marie en deuxièmes noces à Paris avec Andrée Favel (1831-1902), artiste de l'Opéra comique, amie de Jules Barbey d'Aurevilly [1].

Le 30 septembre 1884, il meurt d'une congestion pulmonaire à Saint-Vaast-la-Hougue, où il possède une résidence secondaire, dans la rue Aristide-Briand [2]. Son corps est ramené à Paris. Il est enterré le 4 octobre au cimetière du Père Lachaise.

Hommages

Une place à son nom perpétue sa mémoire à Bourges, sa ville natale. Son buste, dû au sculpteur local Jean Baffier, est inauguré le 20 juin 1897 dans le jardin de l'hôtel de Ville, rue Moyenne.

Bibliographie

Signature.
  • Henri Boyer, Le musicien Louis Lacombe et son œuvre, éd. P. Maquet, 1888
  • Edmond Jongleux, Un grand musicien méconnu : Louis Lacombe, Comité de la foire de Bourges, 1935
  • Corinne Touret, Un romantique méconnu : Louis Lacombe, mémoire de maîtrise de musique, Université de Paris-Sorbonne, 1999

Notes et références

  1. Jules Barbey d'Aurevilly, Correspondance générale, t. IX (1882-1888), éd. Les Belles Lettres, 1989, p. 21.
  2. Les Guides Bleus, Normandie, Librairie Hachette, 1972, p. 607.

Voir aussi

Lien externe