Louis Eugène de Castillon de Saint-Victor

De Wikimanche

Louis Eugène de Castillon de Saint-Victor, né à Avranches le 24 décembre 1771 et mort dans la même commune le 12 juin 1845, est un noble de la Manche.

Il est le fils de Louis Victorien de Castillon de Saint-Victor (1725-1801), originaire de la région de Montpellier (Hérault), colonel des dragons, brigadier des armées du roi, et de François Augustine Le Roy de Macé.

Le 3 août 1802 à Avranches, il se marie avec Suzanne Valat de Saint-Roman (1771-1825) [1], originaire de Carentan.

Sous l'Empire, Castillon est nommé président de la 4e section de l'assemblée cantonale d'Avranches [1].

Étant chevalier de Malte, il est membre du conseil de surveillance des prisons du Mont-Saint-Michel et d'Avranches [1].

En 1819, le préfet de la Manche le nomme commissaire-inspecteur des antiquités pour l'arrondissement d'Avranches [1].

En 1821, il publie un catalogue des livres déposés en 1791 à Avranches [1]. Il est d'autre part l'un des dix cofondateurs de la Société d'archéologie d'Avranches en 1835.

Il meurt à 73 ans à son domicile au n° 12 de la rue d'Auditoire [1].

Son portrait peint par François Lecerf en 1843 se trouve au Musée municipal d'Avranches [1].

Distinctions

Il est chevalier de l'ordre de Malte et de Saint-Jean de Jérusalem.

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 et 1,6 David Nicolas-Méry, Avranches, capitale du pays du Mont-Saint-Michel, éd. Orep, 2011, p. 71.