Louis Cheval

De Wikimanche

Louis Cheval, né en 1911 et mort à Avranches le 15 février 1982, est une personnalité de la Manche.

Le dernier étameur de la Manche

L’étamage, c’est un métier et un art ou plutôt c’était, parce que la Manche depuis le départ de Louis Cheval en 1980 de son petit atelier de la Rue Gendrin-Dumesnil à Avranches, il n’y a plus d’étameur.

D’abord, qu’est-ce qu’étamer ? C’est étendre de l’étain fondu à l’intérieur d’un récipient avec du bouchon d’étoupe (résidu de chanvre). Cette opération permet de préserver le métal et donne un aspect neuf !

Louis Cheval notre dernier étameur, apprend le métier de son père à Reffuveille qui le tient lui-même de son père. Toute une tradition.

Il est d’abord placé chez différents patrons de Saint-Hilaire-du-Harcouët jusqu’à Paris. Puis de 1928 à 1930, en Bretagne, avec son nouveau patron (et une 6 cv Renault), ils vont de bourg en bourg, de ferme en ferme, comme les rémouleurs d’antan.

En 1936, il décide de s’installer. Il choisit Avranches suivant le conseil du « Père Guillaume », un ancien qui l’encourage. Il restera là quarante-quatre ans. Il n’aura jamais manqué de travail, son client le plus prestigieux étant le Restaurant de la Mère Poulard qui lui confiait chaque année une centaine de casseroles en cuivre, mais il avait bien d’autres clients de toute la France.

Dans les années d’après-guerre, l’acier inoxydable, l’aluminium et le plastique ont remplacé les cuivres, définitivement, et avec eux, les étameurs !

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562