Louis Auguste Blanqui

De Wikimanche

Louis Auguste Blanqui, dit « l'Enfermé »

Louis Auguste Blanqui, né à Puget-Théniers (Alpes-Maritimes) le 19 pluviôse an XIII et mort à Paris le 1er janvier 1875, est une personnalité liée au département de la Manche. Révolutionnaire républicain socialiste, il est à l'origine des révoltes de 1839

L’Éternité par les astres vue du cachot du Mont

On le sait, l'abbaye du Mont-Saint-Michel fut aussi prison d’État. C’est Louis XI qui créa le fameux cachot appelé la cage de fer. Il regorgea de prisonniers, surtout sous les règnes de Louis XIV et Louis XV, jusqu’au décret du 20 octobre 1863 qui supprima la prison.

Parmi tous les prisonniers qui connurent les geôles du Mont, l’un des plus célèbres fut Louis Auguste Blanqui, à la fois théoricien politique et homme d’action. Il se trouva mêlé aux évènements qui émaillèrent la Révolution de Juillet, puis à tous les mouvements insurrectionnels qui émaillèrent les débuts du règne de Louis-Philippe. Blanqui fut incarcéré au Mont-Saint-Michel le 6 février 1840. Il lui était presque impossible de s’approcher de la fenêtre à quadruple grille, d’où il pouvait entrevoir difficilement un coin des grèves et des côtes qu’il a cependant décrites comme s’il les avait parcourues en toute liberté.

C’est au Mont-Saint-Michel qu’il écrivit également son ouvrage : l’Éternité par les astres, étude dans laquelle il essaie de se consoler de ses déboires par l’espoir d’une vie meilleure dans d’autres planètes. Transféré à la prison-hôpital de Tours en 1844, du fait de son état de santé, il n’a jamais cessé d’être le propagateur des théories politiques et sociales les plus avancées et a fait école : les Blanquistes restant aujourd'hui encore le fer de lance d’une partie de l’extrême gauche.

Source

Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 4, sous la direction de René Gautier, ISBN 2914541562

Plus d’infos

Éditions Eurocibles, Marigny