Liste des salles de cinéma de la Manche

De Wikimanche

Publicité pour le cinéma
Notre-Dame de Carteret (1925).

Le département de la Manche est riche des salles de cinéma suivantes :

par ordre alphabétique des communes d'implantation

Salles actuelles

Agon-Coutainville
L'Espace, rue Franklin-Roosevelt
Avranches
Le Star, rue de la Constitution
Barneville-Carteret
Le Sélect, avenue de la République
Bricquebec-en-Cotentin
Le Donjon, rue de Verdun
Carentan-les-Marais
Le Cotentin, rue Holgate
Cherbourg-en-Cotentin
L'Odéon, rue du Maréchal-Foch
Méga CGR, boulevard Félix-Amiot
Coutances
Le Long-CourT, rue Paul-Maundrell
Équeurdreville-Hainneville
Le Palace, rue des Résistants
Granville
Le Sélect, boulevard d'Hauteserve
Hauteville-sur-Mer
Le Cinéma de la Plage, avenue de l'Aumesle
La Haye-du-Puits
CinéRialto, rue de la Libération
Pirou-Plage
Le Cotentin, place des Bocagers
Réville
Le Richelieu, hameau de l'Église
Saint-Hilaire-du-Harcouët
Le Rex, rue Waldeck-Rousseau
Saint-Lô 
Cinémoviking, esplanade Jean-Grémillon
Saint-Sauveur-le-Vicomte
Le Normandy, place Auguste-Cousin
Valognes
Le Trianon, rue du Palais-de-Justice
Villedieu-les-Poêles-Rouffigny
Cinéma-théâtre, rue des Costils

Anciennes salles

File d'attente devant l’Omnia à Cherbourg, après la libération de la ville.
Agon-Coutainville
Les Drakkars, deux salles, fermées le 9 mai 2009 [1]
Avranches
Le Familia
Le Kursaal-Palace
Carentan
Printania
Carteret
Salle Notre-Dame
La Plage
Cherbourg
Central-Cinéma (ancien nom de l'Odéon) (1925-1944) [2], 51 rue du Maréchal-Foch-quai Alexandre-III
Omnia, rue de la Paix
Eldorado (600 places), place de la République, ouvert en 1914 (détruit)
Club 6, rue de la Paix, racheté par la Soredic en 1983, fermé en 2004
Eden, rue de l'Ingénieur-Cachin, ouvert en novembre 1949
Cinéma du Roule, avenue de Paris, ancien nom du Vox
Le Vox, salle de patronage, aujourd'hui salle de spectacle au sein de la scène nationale Le Trident
Saint-Joseph, 11, rue des Ormes
Continent, centre commercial : 2 salles de 125 et 100 places, ouvertes en août 1977
Coutances
Les Drakkars, deux salles, inaugurés le 20 mars 1959 [3], fermé le 29 mars 2009 [3].
Palace Cinéma, existe déjà en 1935 [4], édifié en 1955 par Suzanne Cayen, devenu Palace club, L'Heure bleue, 747, Excalibur... Démolition en 2015 [5]
Jeanne d'Arc, rue de Tourville, devenu Tourville
Majestic, ouvert en 1939, racheté en 1976 par Daniel Rouland, fermé en 2006
Équeurdreville-Hainneville
Studio 70
Jeanne d'Arc, rue Hervé-Mangon (ancien nom du Studio 70), classé « Art et essai » en septembre 1969
Granville
Le Grand Café, rue Lecampion, possédait une salle de cinéma à l'étage [6]
Cinéma du Casino
Granville-Palace
Hainneville
Ciné-Rural, salle Leseney
La Haye-du-Puits
Le Rialto, ancien nom du CinéRialto
Jullouville
L'Estival
Octeville
Ciné-Variétés, salle Saint-Martin, rue Victor-Hugo
Cinéma du PLO, rue Dumoncel
Périers
Rex
Saint-Lô
Les Drakkars (1959-2009), quatre salles, fermées en 2009
Majestic, rue de Torteron, inauguré en 1934, détruit en 1944, rouvert en 1953, fermé en 2006 [7]
Jeanne d'Arc, détruit en 1944
Le Normandie, de 1948 à 1980
Saint-Sauveur-le-Vicomte
Normandy-Cinéma
Torigni-sur-Vire
Le Matignon
Tourlaville
Rex, 39, rue du Général-Leclerc
L'Idéal, ouvert en juin 1917, rue Thiers, géré par M. Grout [8]
Valognes
Modern'Ciné
Pathé (600 places), ouvert en février 1916 dans le garage de l'Hôtel du Louvre
Villedieu-les-Poêles
Jeanne d'Arc
Palace
Le Rex
Villedieu-Cinéma, rue du Presbytère, fermé en 2014, remplacé par le Cinéma-théâtre de Villedieu

Chronologie

Notes et références

  1. Céline Guitton, « Le rideau est tombé sur le cinéma de Coutainville », Ouest-France, 11 mai 2009.
  2. Attesté de 1925 à 1944. Voir cette photographie d'époque.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Nadine Boursier, « Générique de fin dimanche pour les Drakkars », Ouest-France, 28 mars 2009.
  4. L'Ouest-Éclair, 7 mai 1935.
  5. « 747 : les travaux d'un nouvel immeuble sont démarrés », Ouest-France, 2-3 février 2019.
  6. Mélanie Content, « Ces commerces qui racontent le Granville d'antan », Ouest-France, site Internet, 26 octobre 2012 (lire en ligne).
  7. La Presse de la Manche, 19 septembre 1969.
  8. Ephéméride : de 1824 à nos jours, site de la ville de Tourlaville.
  9. Élèves du Collège Pasteur, « La salle de concert Le Normandy», Regard architectural, 2017. (lire en ligne)
  10. Dimanche Ouest-France, 29 mars 2009.
  11. Ludovic Renoult, « Après 50 ans, clap de fin pour les Drakkars », Dimanche Ouest-France, 29 mars 2009.
  12. Dimanche Ouest-France, 10 mai 2009.
  13. « Le cinéma flambant neuf ouvre mercredi », Dimanche Ouest-France, 30 novembre 2014.

Voir aussi