Les Quatre Braves (Périers)

De Wikimanche

(Redirigé depuis Les Quatre Braves)
Hommage à la 90e division d'infanterie.

Les Quatre Braves est un monument commératif de la Manche situé à Périers.

Il se situe place de la Mairie, dans le square Hamilton, entre l'hôtel de ville et l'église Saint-Pierre.

L'œuvre est du sculpteur Patrick Cottencin, de Maisons-Alfort (Val-de-Marne).

Voulue par l'association Normandy 44 - 90e Division US, elle rend hommage à la 90e division d'infanterie américaine qui a libéré Périers le 27 juillet 1944 en prenant quatre de ses soldats pour modèles : le sergent Tullio Micaloni, 31 ans, né à Oneida (Pennsylvanie), tué à Périers le même jour, et les GI's Richard Richtman, 19 ans, né à Minneapolis (Minnesota), tué à Périers le 26 juillet 1944, Andrew Speese, 32 ans, né à Philadelphie (Pennsylvanie), tué au Plessis-Lastelle le 7 juillet 1944, et Virgil Tangborn, 22 ans, né à Schleswig (Iowa), tué à Amfreville le 14 juin 1944.

Le sergent Micaloni appelle des renforts.

La sculpture montre les soldats en action : un infirmier soigne son camarade, alors qu'un autre appelle des renforts et qu'un dernier fait face au combat. L'artiste a souhaité représenter, autant que faire se peut, les visages authentiques des quatre soldats.

L'auteur explique ainsi son œuvre : « Chaque personnage est en déséquilibre, légèrement décentré par rapport à son centre de gravité, ce qui donne du mouvement (...). Le blessé n'est pas tout à fait mort ni tout à fait vivant, sa tête commence à se désarticuler. L'infirmier dans un geste inutile mais accompagnateur le soutient maladroitement, chacun connaissant son avenir. Les personnages sont plus vrais, (...), les gestes presque gauches confèrent une réalité humaine. Le tankiste en colère demande de l'aide en étant tout à fait conscient de la scène qui se déroule derrière lui. » [1].

Le monument est inauguré le 4 juin 2000, en présence d'une délégation américaine emmenée par le général Charles C. Campbell, chef d'état-major des troupes américaines en Europe [2].

Les tombes des quatre soldats américains se trouvent au cimetière américain de Colleville-sur-Mer (Calvados).

Notes et références

  1. Site officiel de Patrick Cottencin, consulté le 30 novembre 2016.
  2. Ouest-France, 5 juin 2000.

Lien interne