Le Point du Jour

De Wikimanche

Façade du Point du jour, d'Éric Lapierre

Le Point du Jour est un pôle d'art contemporain unique en France, consacré à la photographie, situé à Cherbourg-en-Cotentin.

Éditeur et centre d’art spécialisé dans la photo, il est à la fois lieu d’expositions, d’ateliers, de conférences, résidence d'artiste, et bibliothèque.

Le bâtiment

Situé près de l'ancienne école des Beaux-Arts, le bâtiment de 600 m² qui a coûté a couté 990 000 euros hors taxe, est l'œuvre d'Éric Lapierre, lauréat du prix de la première œuvre en 2003 et auteur du livre Architecture du réel.

Créant la polémique localement à son ouverture, il se présente comme un cube tronqué de 20 mètres sur 20, avec un revêtement en paxaluminium, matériau de construction gaufré à base d'aluminium utilisé pour étanchéifier les toits et les terrasses. Le pan coupé renvoie à la forme de la chapelle des Beaux-Arts, l'asymétrie du toit à celle de la Montagne du Roule. De larges baies vitrées donnent côté voie de circulation et côté jardin public. Inscrit dans le cadre de l'Opération de renouvellement urbain (ORU), il est inauguré le 22 novembre 2008.

Le pôle d'art

Logo.

Dirigé par Béatrice Didier, David Barriet et David Benassayag[1], le pôle culturel permet de regrouper deux entités préexistantes auteurs de 53 publications et 43 expositions :

  • la maison d’édition du Point du Jour fondée en 1996[1], publiant d'abord des photographes français (Christophe Bourguedieu, Antoine d’Agata), puis internationaux (Gabriele Basilico, Lynne Cohen, Allan Sekula), et des ouvrages comme L’image au service de la révolution, de Michel Poivert
  • le Centre régional de la photographie de Cherbourg-Octeville (CRCO) créé en 1999 pour organiser ateliers, rencontres et expositions[1] dans une optique d'alimentation de la photographie et de la création, par les questions sociales.

En 2008, les deux entités fusionnent avec la complicité de l'État et des collectivités locales. Le Point du Jour devient donc le premier centre d'art éditeur dédié à la photographie de France[1].

Il est financé à 70 % par le Conseil régional de Basse-Normandie, ainsi que par le ministère de la Culture, le Conseil général de la Manche et la ville de Cherbourg-Octeville[1].

Il emploie 5 personnes[1] et dispose d'un budget annuel de 500 000 euros.

L'exposition inaugurale, Images d'un renouvellement urbain, vue par 3 000 personnes, présente les œuvres de treize artistes, accueillis en résidence entre 2001 et 2008, principalement pour une commande de la ville et du Centre national des arts plastiques, dans le cadre de l'ORU de Cherbourg-Octeville. En 2009, le centre expose Mikael Levin (1 000 visiteurs), Lynne Cohen et Jordi Colomer.

Le Point du Jour a accueilli 13 000 visiteurs depuis son ouverture[1].

Prix Roland-Barthes

Le Point du Jour remet tous les deux ans le « prix Roland Barthes » avec l'Institut mémoires de l’édition contemporaine (IMEC) de Caen, qui récompense les travaux de jeunes universitaires liés à la photographie[1].

Administration

Adresse : 109, avenue de Paris
50100 Cherbourg-en-Cotentin
Tél. 02 33 22 99 23
Entrée libre du mercredi au dimanche

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 1,4 1,5 1,6 et 1,7 Reflets, n° 78, décembre 2010-janvier 2011, p. 7.

Lien interne

Lien externe