Landes de Vauville

De Wikimanche

Chargement de la carte...

Les landes de Vauville sont un site naturel de la Manche. Classé zone naturelle d'intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF) de type 1, il est peuplé de 502 espèces animales et végétales recensées.

Situation

D'une superficie de 657,46 hectares, les landes s'étalent sur les collines vallonnées depuis la côte de Vauville, à partir de 20 mètres d'altitude, jusqu'à Beaumont-Hague pour culminer à 180 m. Elles sont couvertes par plusieurs protections, outre la ZNIEFF : la loi littoral et l'acquisition par le Conservatoire du littoral de plusieurs terrains et le site inscrit et classé de la Hague.

Elles se sont formées sur un substrat siliceux de l'ère primaire (poudingue et arkoses, grès armoricains de l'Ordovicien, grès de May, schistes de l'Ordovicien), et des sables calcarifères de l'âge holocène aux environs du Grand Thot.

La végétation bénéficie d'un climat océanique breton, aux pluies régulières, brouillards fréquents, avec une dominance des vents ouest et sud-ouest.

Vallée de Beaumont

Flore

Ce site abrite des espèces protégées au niveau national tel que la petite centaurée fausse-scille (Centaurium scilloides) et le rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), et régional avec la romulée à petites fleurs (Romulea columnae), le jonc capité (Juncus capitatus), le scirpe cespiteux (Scirpus cespitosus ssp. germanicus) et le scirpe pauciflore (Eleocharis quinqueflora).

On retrouve également l'orpin d'Angleterre (Sedum anglicum), le bec-de-grue musqué (Erodium moschatum), la montie printanière (Montia verna), la moenchie dressée (Moenchia erecta), la bartsie visqueuse (Parentucellia viscosa), le pâturin infirme (Poa infirma), la doradille de Billot (Asplenium billotii), l'ajonc de Le Gall (Ulex gallii), l'orchis à larges feuilles (Dactylorhiza majalis), des mousses et lichens dont l'hyocomium armoricum.

Faune

La zone accueille la nidification de nombreuses espèces d'oiseaux comme le Courlis cendré (Numenius arquata), l'engoulevent d'Europe (Caprimulgus europaeus), le busard Saint-Martin (Circus cyaneus), la fauvette pitchou (Sylvia undata), la pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), la locustelle tachetée (Locustella naevia), la fauvette babillarde (Sylvia curruca) et probablement le merle à plastron (Turdus torquatus torquatus).

Source

  • « Landes de Vauville », Inventaire du patrimoine naturel de Basse-Normandie, Direction régionale de l'Environnement, 2008.