La Lande-d'Airou

De Wikimanche

La Lande-d'Airou est une commune du département de la Manche.

Commune de La Lande-d'Airou Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 49' 1.11" N, 1° 17' 24.65" W (OSM)
Arrondissement Saint-Lô
Chargement de la carte...
Canton Villedieu-les-Poêles
Ancien canton Villedieu-les-Poêles
Intercommunalité CC Villedieu Intercom
Gentilé Landais(es)
Population 514 hab. (2015)
Superficie 15,1 km²
Densité 34 hab./km2
Altitude 75 m (mini) - 215 m (maxi)
Code postal 50800
N° INSEE 50262
Maire René Mabille
Communes limitrophes de La Lande-d'Airou
Champrepus Champrepus, Fleury Fleury
Le Tanu La Lande-d'Airou Villedieu-les-Poêles
Le Tanu Bourguenolles, Rouffigny Rouffigny

L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.


Toponymie

Attestations anciennes

  • Landa de Arou 1180 [1].
  • Landa Darou s.d., 1213, ~1280 [2].
  • apud Landam Darou 1280 [2].
  • Landa d'Arou 1332 [3], 1351/1352 [4].
  • La Lande Dairou 1612/1636 [5], 1677 [6].
  • La Lande d'Airou 1713 [7].
  • La Lande Dairou 1753/1785 [8].
  • La Landes-d'Airou 1854 [9].
  • La Lande-d'Airou 1903 [10].

Étymologie

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[11]. En 2015, la commune comptait 514 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [12] et INSEE [13])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 153 1 204 1 173 1 006 1 070 1 047 1 034 1 046 1 008 965
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
937 953 965 983 991 949 814 713 770 750
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
709 622 647 656 654 667 612 580 535 472
1982 1990 1999 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011
455 458 482 483 495 499 504 509 500 497
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
503 508 512 514
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[14] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1790-1792 Jean Loquet de La Lande d'Airou conseiller général (1792-1810 et 1812-1818)
1792-1795 Charles François Morin .
1796-1802 Julien Desrues .
1802-1815 Charles François Morin .
1815-1828 Louis François Lemoine décédé en exercice le 6 février 1828
1828-1832 Guillaume Lechartier .
1832-1848 Georges Servain .
1848-1856 Pascal Coupard .
1856-1865 Louis François Bourdon .
1865-1894 François Félix Potrel instituteur
1894-1914 Auguste Renault .
1914-1918 Auguste Lepeltier .
1918-1945 François Josseaume .
1945-1946 Auguste Durfort .
1946-1971 Édouard JOsseaume .
1971-1989 Roger Saliot
1989-2001 Jean Lepeltier
2001-actuel René Mabille SE agriculteur, retraité
Source  : liste établie par Jean Pouëssel et Christine Prunier pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [15]
.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h - 12 h 30 -
La mairie (2014).

La mairie (2014).

Adresse : Le Bourg
50800 La Lande-d'Airou

Tél./Fax : 02 33 90 09 63

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (8 mai 2012)

Mardi - -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi 9 h - 12 h 30 -
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Patron (présentation) :
  • Dédicace de l'église paroissiale :
  • Fête patronale :

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Martin (16e), monument historique (MH)
  • Ancienne chapelle Sainte Anne, transformée en école, dont une description complète de l’année 1787 par Louis Nicolas Cauchard, curé de Beauchamps et doyen de Gavray subsiste aux archives diocésaines. Elle était en louage en 1761
  • Chapelle Saint Roch, objet d’un important pèlerinage, ruinée en 1800
  • Ermitage de Saint Léonard des bois détruit en 1889
  • Fontaine votive consacrée à saint Martin, détruite par l’élargissement de la route en 1847
  • Grange à dîmes (autrefois située près du presbytère) détruite ;
  • Croix du cimetière, dont croix de chemin déplacée.
  • Château (18e)
  • Presbytère (18e)
  • Rives de l'Airou et de la Douquette

Personnalités liées à la commune

Bibliographie

  • P. de Longuemare, « La Lande d'Airou », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc ....Manche, partie 2, éd. Lemasle & Cie, Le Havre, 1899, p.321-322 (lire en ligne)

Notes et références

  1. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoires de la société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 1-33.
  2. 2,0 et 2,1 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 144.
  3. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 351F.
  4. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 369F.
  5. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620]
  6. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BN, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  7. Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  8. Carte de Cassini.
  9. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  10. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  11. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  12. Population avant le recensement de 1962.
  13. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  14. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  15. « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 290