La Doitée

De Wikimanche

Manoir de La Doitée

Le manoir de la Doitée est une demeure seigneuriale sise à Vernix et au Petit-Celland.

Construit en 1718, par Gabriel Le Thimonnier de la Doitée, garde de la porte du roi Louis XV, le manoir passe à la famille La Huppe de Larturière par le mariage à Brécey le 14 février 1719 de sa fille, Françoise et de Jean-Baptiste de La Huppe, seigneur de La Moussardière et de La Larturière, avocat et fermier général.

Sur le linteau de l'entrée on peut lire : A ETE […] PAR G.A. LETHIMONNIER / DOITTEE F. 1718.

Située dans la vallée de la Sée, la bâtisse est sur deux communes : le corps de logis sur Le Petit-Celland, le pavillon occidental sur Vernix.

Le nom de la Doitée représente un dérivé collectif du mot douet « ruisseau », soit « l'endroit où il y a des ruisseaux » [1]. En effet, plusieurs petits cours d'eau naissent aux alentours de la Doitée, et vont se jeter dans la Sée.

Le chouan Bellavidès meurt dans son manoir familial en 1875.

Source

  • Alain Landurant, Bellavidès : Le Chouan de l'Avranchin, coll. Une mémoire, Cheminements, 2006.

Notes et références

  1. On rappellera que la graphie oi note le son [we], oué, jusqu'au 18e siècle, et qu'en conséquence le mot douet a fréquemment été noté doit, voire doigt.